Renascent - Praise of the Lord God Almighty

Renascent - Praise of the Lord God Almighty
 

Troisième album du groupe de blackened death metal symphonique Renascent, Praise of the Lord God Almighty s'est fait attendre presque dix ans par des fans qui désespéraient un retour des finlandais. L'attente fut longue, mais elle fut récompensée, tant cet album est réussi.

Il est des groupes qui se forment, sortent un premier EP annonciateur de bonnes choses, puis un LP pour conforter son statut de groupe en devenir, et qui au lieu de passer la vitesse supérieure, voit son membre fondateur et son chanteur quitter l'aventure et pousser le groupe dans l'anonymat. Vous connaissez Crimson Moonlight, Divinefire, ou encore Miseration ? Alors vous êtes probablement familiers avec leur batteur Jani Stefanovic, qui a donc quitté le groupe il y a douze ans maintenant. Quoi qu'il en soit, le groupe a bien végété depuis ce split, et à seulement donné signe de vie il y a quelques années, avec ni plus ni moins que l'annonce d'un nouvel album.

Et ce dernier est sorti en novembre dernier, contient 12 titres (dont une intro et une reprise), et c'est un album qui ne déçoit pas un instant, combinant avec brio black, death et métal symphonique pour produire quelque chose d'assez accessible pour quiconque apprécie son métal mélodieux, couvert de couches de claviers, rempli de riffs de guitares épiques, et avec des voix typiques du black death.

Mélange original, n'est-ce pas ? Mais original n'est synonyme de réussite que si l'ensemble est cohérent, et c'est en flirtant avec des constructions musicales proches du métal progressif que les finlandais relocalisés aux USA y parviennent. Comme s'ils s'étaient laissés influencés par les sonorités de leur pays d'adoption, pour arriver à mixer efficacement sonorités nordiques et arrangements nord-américains. Les claviers, donc, alternent entre synthétiseurs "pouêt pouêt" sur certaines parties et piano acoustique parfois dans les mêmes phrases musicales, voire même en superposition (ex sur le titre God Our Fortress And Refuge) pour un bel effet final. En mode synthé il finit par ne presque plus être entendu tant il enveloppe sans recouvrir tout le spectre musical en réussissant finalement à être le fond sonore structurant chaque titre et permettant au reste des instruments d'exister.

On pense évidemment dans ce cas aux guitares qui se démènent à grand coups de riffs résolument mélodiques dans leur ensemble, avec une basse un peu trop discrète. Les percussions, à l'image de leurs compères de la section rythmique, se font discrètes quand nécessaire, mais ne sont jamais plus mises en avant que la guitare. Un dernier mot sur la voix, qui est efficace tout en étant monocorde, style musical oblige.

Pour finir, un mot sur le contenu lyrique de cet album, au titre déjà plus qu'explicite : "Louange du Dieu tout puissant". Le groupe ne cache aucunement sa foi et cela se ressent dans les textes, qui sont ni plus ni moins que des chants de louanges comparables aux psaumes les plus exaltés. Les paroles, il est à noter, sont disponible pour chaque piste sur le bandcamp du groupe, qui indique pour chaque texte les références bibliques utilisées. Si l'on doute qu'en France un jour leurs titres puissent être joués un dimanche matin dans une église, cela n'enlève en rien à leur profondeur spirituelle.

Un retour en fanfare donc pour Renascent qui signe un album réussi de bout en bout et qui place le groupe dans le haut du panier du blackened death chrétien. Espérons ne pas avoir à attendre dix ans avant la sortie du successeur de ce Praise of the Lord God Almighty.

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :