Death Requisite - Revisitation

Death Requisite - Revisitation
 

Death Requisite (DR) est un groupe de metal extrême fondé en 1999 en Floride. Après la sortie d'un premier album en 2001, le groupe se sépare en 2005. Il renaîtra de ses cendres en 2010, et nous proposer depuis deux EP en 2011 et 2013. "Revisitation" est donc leur dernier album studio, sorti en novembre 2016 sous le label Rottweiler records, et on va pas faire de mystère, l'album est une réussite.

Metal extrême donc, d'accord mais ça reste encore vague. Et c'est bien le problème avec un groupe tel que DR, il est difficile de le ranger dans une case, tant les influences sont nombreuses.

Si ce dernier se défini comme du "Blackened symphonic melodic technical death metal"on pourra aussi retrouver plusieurs caractéristiques du black métal, comme certaines voix, ou mélodies au piano.

DR peut nous rappeler certains groupe comme "Fleshgod Apocalypse" avec une approche assez théâtrale dans leurs compositions, pour un résultat nous le verrons ensemble, du plus bel effet.

Cet album est composé de 7 pistes (j'aurai tendance à dire 6+1 bonus nous verrons ensemble pourquoi). Les 6 premiers titres tournent aux alentours des 5-6 minutes chacun, le dernier titre est une pièce de 17 minutes, un peu particulière.

On démarre l'album avec le titre éponyme, Revisitation. Pas de réelle introduction pour cet album, on se prend une décharge d'emblée. 10 secondes de guitare, très vite rejoint par tous les instrus et la voix en prime. Une explosion de violence surprenante, mais réussie! Dès ce premier titre on peut se faire une idée du style de groupe, tout est la: Une vitesse d'exécution ultra rapide, une voix Death accompagnée d'une seconde voix black, plus discrète. Musicalement, l'orchestration est omniprésente, mais laisse la part belle aux instruments classiques du métal. La batterie est impressionnante, déja par sa vitesse mais aussi par quelques lignes rythmiques et breaks peu communs.

Le mix dans l'ensemble tient très bien la route, mis à part la basse, trop en retrait, dommage.

Tous ces constats se retrouvent sur les autres pistes. Pas de réelle surprise, le style reste inchangé tout le long.

Ainsi, le groupe va régulièrement vous faire passer de passages typiquement death métal, à des passages beaucoup plus calme, mélodieux. Les changements sont parfois assez instantanés, mais ne choquent pas du tout.

Coup de coeur personnel dans cet album, le titre Nova creatione. La batterie est juste folle sur ce titre, les blasts beats ne sont pas omniprésents, on trouve beaucoup de variations dans le jeu, malgré la rapidité, c'est jouissif. Et que dire du pont, qui mêle habilement douce mélodie à la guitare avec le chant guttural, l'idée est originale et fonctionne bien. On peut retrouver des échanges entre les voix black et death, qui dans la construction peuvent faire penser à Black Bomb A et ses deux voix (malgré la différence de style entre les deux groupes)

L'avant dernier titre, Ineluctable Castigation est également une des perle de cet album. Son introduction est envoûtante, et laisse place à un jeu Black mélodique du plus bel effet. Mais c'est en passant sur le couplet que l'on tombe sur une partie presque Brutal Death. Certainement la séquence la plus violente de l'album.

Et cette dernière piste alors? Si je l'ai mise de côté, c'est qu'elle n'a rien à voir avec les 6 premières. Il s'agit d'une piste de 17 minutes entièrement orchestrale. Ce n'est pas un mauvais titre en soi, les ambiances varies au fil du morceau, mais on est surpris d'arriver à la 17ème minute sans avoir entendu une seule note de guitare.

Que dire pour résumer cet album? C'est technique, c'est rapide, c'est violent, mélodieux, mais finalement le vrai reproche serait sa durée. Une ou deux pistes de plus n'auraient pas été de trop.

Ceci dit, la qualité est la. Les fans de métal extrême y trouveront largement leur compte.

Plus dans cette catégorie : « Artifex Pereo - Passengers

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Rudy

Grand fan de musiques extrêmes depuis l'adolescence, j'apprécie tout particulièrement le Thrash Metal (Metallica en tête). Toujours curieux de découvrir de nouveaux groupes, ce qui permet aussi de trouver de nouvelles inspirations!

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :