Stryper - God Damn Evil

Stryper - God Damn Evil
 

Depuis son retour en 2003 et surtout l'album Reborn, sorti quinze années après Against The Law, Stryper continue de montrer que le monde du heavy métal - surtout le chrétien - doit compter sur lui, en sortant des albums cohérents et digne de son histoire. Si celle-ci a été quelque peu chahutée avec le départ mouvementé de son bassiste de longue date Tim Gaines, qui a retardé la sortie de God Damn Evil, le voici prêt à sortir le 20 avril prochain, avec un titre qui a fait couler beaucoup d'encre.

 

Présenté par leur label comme l'album le plus heavy jamais sorti par Stryper, ce God Damn Evil reste à l'exception de certains titres dans la ligne des précédentes sorties. La surprise réside dans "Take It To The Cross", le titre qui débute l'album, et n'est pas dans la (trop) longue intro mais plutôt dans son refrain avec la présence du guest Matt Bachand (du groupe Shadows Fall) qui vient y poser des growls death métal qui ont fait se poser de nombreuses questions à ceux qui l'écoutent pour la première fois. L'idée est originale, à défaut d'être réussie, même si cela s'inscrit bien dans la volonté affichée de faire un album vraiment heavy.

Théorie qui vole un peu en éclat avec le deuxième titre "Sorry", qui est une balade métal comme le genre en raffole, et si "Lost" est plus enlevé, le refrain est mielleux à souhait avec des dédoublement de voix à en lever les bras au ciel. Le quatrième titre, qui est aussi celui de l'album, est un pur concentré du son de Stryper, mais est également l'occasion de reparler de la controverse qui en est issue. En effet, soit "God Damn Evil" est considéré soit comme une forte déclaration de foi ("Dieu damne le mal"), soit comme un juron. L’ambiguïté est forte et le titre (ainsi que la pochette) ont suffit pour créer le buzz autour du groupe, qui semble prendre un malin plaisir à lancer des pétards dans la fourmilière pour voir combien de fourmis vont en sortir énervées.

La suite se poursuit avec encore une ballade ("You Don't Even Know") avant de ressortir les gros riffs sur les couplets de "The Valley" qui font la part belle à la voix de Michael Sweet, qui semble vraiment abandonner son falsetto pour au profit d'une voix plus actuelle, et sur "Sea Of Thieves" qui est bien pêchu. Le reste de l'album continue sur cette forme avec une alternance entre ballades métal et chants heavy métal tout droits venus des années 90 ("Own Up" m'a fait penser à Guardian), pour terminer en trombe sur "The Devil Doesn't Live Here" qui présente le tempo le plus élevé de l'album, dommage de l'avoir placé à cette place d'ailleurs, surtout avec un titre aussi explicite quand à la foi du groupe.

Alors au final, que donne cet album ? Est-il aussi heavy que le groupe l'annonce ? Non, clairement pas, seuls deux titres peuvent se targuer de faire se bouger la tête en les écoutant. Le reste est du classique Stryper, avec son lot de solos de guitares, de riffs enlevés, de batterie bien présente et de basse malheureusement trop effacée.

Plus dans cette catégorie : « In Vain - Currents

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :
parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet tn pas cher moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet cheap nfl jerseys moschino outlet online stone island outlet pandora outlet