The Fray - How To Save A Life (2005)

The Fray - How To Save A Life (2005)
 

Sorti en 2005, How To Save A Life est le premier album studio de The Fray, suivant deux EP auto-produits. Préparez-vous à entendre un melting-pot de chants à base de relations sentimentales, servi avec une sauce piano rock inégale.

ImageJ'ai acheté cet album il y a plus d'un an suite à la recommandation d'Andrew Schwabb, dans un article qu'il a écrit pour le compte de Relevant. Vu la façon dont il louait ce groupe, au travers d'ailleurs de l'engouement américain pour cet album et l'utilisation intensive du chant How To Save A Life dans la série Grey's Anatomy et dans d'autres séries, mes yeux étaient fermés quand j'ai validé le bon de commande. A cette époque j'étais en pleine période soft rock, Until June et Sleeping At Last tournaient en boucle dans mon poste, et il me paraissait évident que The Fray subirait le même sort.

Bon, inutile de faire durer le suspens plus longtemps (aucun intérêt pour un album aussi vieux), je n'ai pas été totalement convaincu par cet ensemble de chants portés par un piano. Peut-être est-ce la raison pour laquelle j'ai tant attendu pour écrire cet article.

How To Save A Life semble être l'exemple même de l'album vendu à des millions d'exemplaires grâce à deux ou trois chansons qui sortent de l'ordinaire, un label opportuniste et la présence de ces titres dans les séries américaines à succès, assurant au groupe une exposition médiatique sans commune mesure.

Pourtant les choses commençaient bien, She Is est un chant agréable, alliant rythmes rapides, mélodies enjouées et moments calmes. Une bonne formule ! Over My Head (Cable Car) le suit, et après une intro poussive est un des chants les plus entrainants de l'album. Mais les choses se dégradent à partir de la et il faut arriver à Heaven Forbid pour trouver une pointe d'originalité - et un bon titre. Vienna est une ballade agréable, classique, et succédant au trop sobre Hundred. Et précède Dead Wrong, qui est le chant qui se laisse le mieux écouter. Little House avait tout pour devenir le meilleur chant de l'album, il utilise à bon escient une guitare saturée, le chant d'Isaac Slade est le plus facile à comprendre (le reste du temps, il marmonne dans sa barbe plus qu'autre chose, très américain !), mais des passages assez faibles dans le chant le dessert. Comme tant d'autres avant lui.

S'inspirant manifestement de groupes comme Coldplay, Couting Crows et Keane, The Fray ne dépasse aucune de ces influences. Il lui manque ce qui a fait de ces derniers des quasi-légendes, ou tout du moins des groupes reconnus : l'originalité des compositions, la passion du chant, l'intensité.

L'avenir - et cela inclut leur nouvel à venir prévu pour le courant de l'année 2008 - nous dira ce qu'il adviendra de The Fray. Nous saurons alors si les trois ans passés à tourner en compagnie de Weezer ou Ben Folds et à écrire leur prochain album auront été investis à bon escient. L'objectif étant que The Fray soit connu pour ses albums, et pas pour ses singles. D'autres n'ont pas réussi à franchir ce pas ...

Mince, j'ai été déçu par Andrew Schwabb.

 

Informations sur l'albumSortie : 13 Septembre 2005
Genre : Rock Alternatif, Piano rock
Durée : 45'49
Label : Epic Records


Liste des chants :
  • She Is– 3:56
  • Over My Head (Cable Car) – 3:58
  • How to Save a Life – 4:21
  • All at Once – 3:47
  • Fall Away – 4:23
  • Heaven Forbid – 3:59
  • Look After You– 4:26
  • Hundred – 4:13
  • Vienna – 3:51
  • Dead Wrong (Slade, King, Mike Flynn) – 3:05
  • Little House (Slade, King) – 2:30
  • Trust Me (Slade, King) – 3:22

Membres :
Isaac Slade (Chant, Piano) - Joe King (Guitare, Chant sur "Heaven Forbid"), David Welsh (Guitare) - Ben Wysocki (Batterie)

Sites :
Site Officiel - Myspace

Acheter l'album sur notre boutique

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :