Gwen Stacy - The Life I Know (2008)

Gwen Stacy - The Life I Know (2008)
 

Nouveau venu sur Ferret Music, Gwen Stacy s'illustre avec un album sorti en février 2008, intitulé The Life I know . En périphérie des chemins conventionnels le groupe tente d'échapper aux shémas traditionnels du genre.

 

Gwen Stacy - The Life I Know (2008) Sans pour autant être un inconditionnel des Bandes dessinées Marvel, le nom de Gwen Stacy ne m'était pas pas inconnu. Peut être ne saviez vous pas que c'est le patronyme d'un des protagonistes féminin de Spider-Man, dont le charme ne laisse pas Peter Parker indifférent. Evidemment faire le lien avec le hardcore n'est pas aisé, mais nous sommes dans une époque où les groupes vont chercher toujours plus loin pour trouver un nom original et distinctif (pensez à Norma Jean ou encore à The devil wears prada) sans pour autant que celui ci ait un sens perspicace.

Quoiqu'il en soit cela fait un moment que Gwen Stacy occupe le devant de la scène de l'écurie Ferret records ce qui peut se comprendre. En effet le label se spécialise pour les groupes en vogues représentatifs du son américain c'est à dire en gros de l'emo/post-hardcore/chaotique. Gwen Stacy ne déroge en rien à ce cahier des charges précis, et ma foi, ce n'est pas désagréable.

Bien sur il faut savoir faire la part des choses, nous ne sommes pas là face à une révélation majeure, et bien que, comme je l'ai déjà dit, le groupe tente tant bien que mal de se défaire des clichés liés au genre, force est de constater qu'il n'y arrive pas vraiment.

L'intérêt de cet album réside dans certains morceaux bien ficelés qui sont la preuve que Gwen Stacy est curieux et qu'il exécute parfaitement un exercice de style qui malgrè tout, n'est pas si évident que ça. Le groupe enchaîne partie criée avec partie chantée sans pour autant tomber dans l'excès,les breakdowns se suivent et ne se ressemblent pas ce qui est à double tranchant car tous ne sont pas forcément justifiés ou ne mettent pas nécessairement le morceau en valeur. On peut aussi se rassurer en pensant qu'il s'agit là du premier album du groupe et qu'une évolution est à prévoir.

Reste qu'au final on obtient un son pas déplaisant et qui occupera vos oreilles pendant trois bons ¼ d'heures (on dirait que c'est la durée conventionelle d'un album et que dépassée cette limite, il faut payer une taxe ou je ne sais quoi), même si  The life I know  n'est pas transcendant de nouveauté.

 

Acheter cet album sur notre boutique

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Mathias

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :