Destroy The Runner - Saints

Destroy The Runner - Saints
 
C'était en 2006, Die Like Me provenant de Californie signe un contrat sur un des plus gros label Américain de Hardcore Chrétien.
A leur arrivée sur SolidState Records, Kyle Setter (maintenant ex chanteur du groupe) et sa bande doivent alors changer de nom !
Ils choisiront alors Destroy The Runner et sortiront, le 12 septembre 2006, l'album intitulé sobrement Saints.


destroy_the_runner_saints_200px.jpgPourquoi fallait-il qu'ils changent de nom ? Je n'en sais rien ... Mais si le groupe avait refusé et qu'il n'était pas entré sur le label, cela nous aurait privé d'un très bon album  metalcore approchant les 40 minutes.

Après l'intro (1'18) qui met en place les bases instrumentales, tout cela gentiment, pour laisser la place au chant My Darkness qui commence par des grosses saturations  de guitares, suivi d'une rythmique lourde et à la fois rapide. Il faudra attendre le refrain pour entendre des voix claires puis DTR remettra la machine en route pour repartir plus violemment. Il en sera ainsi tout le long de l'album. Me direz vous alors : Mais on va s'ennuyer ! Ce fut mon inquiétude lorsque que résonnait Columbia et Saints à mes oreilles. Certes les chants sont beaux, mais nous avons l'impression d'avoir une seule et unique piste avec ces trois premiers chants. C'est Thoughts In Reverse qui va me sortir du "sommeil qui commençait à venir". En effet, le chant ne sort certes pas du schéma que le groupe s'est imposé mais il nous offre une énorme variante, en incorporant des parties entre le crier/parler. Puis va défiler dans nos oreilles cinq pistes d'une énorme nervosité. Destroy The Runner va terminer en apothéose avec There Can Be No Hesitation et Pallbearer et son énorme partie musicale avant de laisser place à l'outro identique à l'intro.
Tout au long de l'album les voix criées et chantées vont se questionner, s'entrechoquer et se superposer.

Le groupe nous livre ici un album de metalcore mixé par Daniel Castleman qui n'est autre que le second producteur associé de As I Lay Dying. Mais Destroy The Runner ne désirant pas forcément entrer dans le moule, comme le fut cas pour As I Lay Dying avec Shadows Are Security, il explore la rage et la brutalité du Hardcore, la précision et la technique du speed métal le tout avec des mélodies du death métal.

Destroy The Runner l'a clairement dit "Nous ne sommes pas un groupe chrétien mais un groupe composé de chrétien". Et là est bien toute la différence au niveau des paroles. Le groupe va seulement évoquer les sentiments que ressentent les membres du groupe. Ces derniers nous parlent ainsi de leur incapacité à vivre dans la lumière et la sainteté et qu'ils ont toujours besoin de Dieu.

La pochette m'a tout d'abord irrité, mais c'est en la regardant et la re-regardant que j'ai compris toute la subtilité et à quel point elle illustrait l'album. En effet les photos sont des sommets de montagnes à l'exception de la photo du groupe. C'est bien là où Dieu rencontrait les prophètes comme la Bible nous l'enseigne. Il faut y voir ici une image symbolique : aller à la recherche de la sainteté de Dieu (chaque jour dans la prière). Et quand il n'y a pas d'image il y a des grands aplats blancs ou vert clair qui accentuent cet effet de sobriété et de pureté.

Pour conclure, je dirai simplement que Destroy The Runner, en passant par des chemins d'un metalcore peu connu, nous livre ici un opus d'une très grande qualité.

 


Fiche Technique de l'album

Sortie: 12 Septembre 2006
Genre : Metalcore
Label : SolidState Records
Durée : 41'01                                   

Liste des chansons :
01. Dialogue
02. My Darkness
03. Columbia
04. Saints
05. Thoughts in Reverse
06. The Aleph
07. From the Red
08. Without Sight
09. Separate
10. Sound of Reason
11. There Can Be No Hesitation
12. Pallbearer
13. Resolution

Membres :
Kyle Setter - chant
Duane Reed - guitare
Nick "Maldy" Maldonado - guitare
Jeremiah Crespo - basse 
Marc Kohlbry - batterie

Sites :
Site Officiel | Myspace | Purevolume

Acheter cet album sur notre boutique

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Guillaume

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :
parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet tn pas cher moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet cheap nfl jerseys moschino outlet online stone island outlet pandora outlet