Ocean Is Theory - Into The Mouths Of Lions (2008)

Ocean Is Theory - Into The Mouths Of Lions (2008)
 

Cinq chants composent le premier EP d'Ocean Is Theory, intitulé Into The Mouths Of Lions. Cinq chants, c'est plus qu'il n'en faut pour être conquis. Démonstration en cinq paragraphes. 

ImageOcean Is Theory est un de ces groupes qui n'attendent même pas de finir la fac avant de sortir leur premier EP. Qui pourra leur reprocher de tenter leur chance le plus tôt possible, compte tenu du contexte actuel ? Marché saturé, surabondance de groupes, labels devenant de plus en plus exigeants, autant se faire un nom quand la seule pression est de terminer son diplôme.

Se faire un nom, c'est imposer le sien dans les mémoires collectives. Si l'on ne compte plus les noms de groupes comprenant le mot "Theory", il en est un de la masse qui revient instantanément à l'esprit en écoutant Into The Mouths Of Lions, et il ne s'agit ni plus ni moins que de The Juliana Theory, le défunt groupe de Brett Detar, une des références de l'indie rock à la sauce émo de la fin des années 90. Car les similitudes sont troublantes. Et nombreuses. Pourtant, aussi surprenant que cela puisse être, Ocean Is Theory sonne mieux. Plus fort, plus précis, et ... plus actuel.

Ils peuvent dire pour cela merci à Matt Malpass (Copeland, Rookie of The Year) et surtout à Matt Goldman (Underoath, As Cities burn, Cartel) qui se sont occupés d'enregistrer et de mixer cet EP. Le son est parfait, les compositions riches et variées, chaque instrument prend toute la place qu'on lui donne et s'imposent successivement, créant une atmosphère vivante et entrainante. Enfin, les compos ne reposent pas uniquement sur les performances du vocaliste, ce qui implique des parties musicales hyper travaillées. Impressionnant de considérer qu'il ne s'agit que de leur premier EP ! Ces gars sont partis pour durer. Leur présence parmi les 16 gagnants du concours "New Band Showcase" du festival Cornerstone qui vient de se dérouler est d'ailleurs la confirmation que leur talent ne passe pas inaperçu.

La cerise sur le gâteau sera l'excellence des textes, témoins d'une foi réelle des membres du groupe. Des phrases comme "We are more than conquerors by your grace" se font l'écho d'autres lignes tout aussi inspirées, où les encouragements se mêlent aux appels à Dieu.

Pour un premier essai, on n'est pas loin du chef d'œuvre. Il ne manque à Ocean Is Theory qu'une signature sur un label pour pouvoir sortir un album complet. S'ils continuent de faire ce qu'ils savent faire aussi bien, on risque de parler d'eux pendant encore bien longtemps. Et c'est tant mieux, car ces cinq titres n'ont pas satisfaits mon appetit ... ni probablement le leur.



Sortie : 24 Juin 2008
Label : aucun
Genre : indie/émo
Durée : 25'

Liste des pistes :
1. Plant Your Fields
2. By No Means
3. More Than Conquerors
4. Oh Broken Son
5. City Of Water

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :