Children 18:3 - Children 18:3 (2008)

Children 18:3 - Children 18:3 (2008)
 

Children 18:3 : avec un nom aussi difficilement mémorisable et, disons le, pas très original on aurait pu croire que ce groupe allait passer inaperçu. Il vaut pourtant mieux se fier à la musique qu'aux apparences puisque le trio récemment signé chez Tooth And Nail est l'auteur d' une première galette éponyme de qualité. 

Pochette de l'albumVous n'êtes pas sans savoir (ou si vous l'ignorez eh bien je vous en informe) que le style « punk » a pris bien des libertés depuis une petite décennie. Ainsi lorsque vous vous entretenez innocemment avec des adolescents des années 2000, et que vous leur demandez si ils connaissent des groupes punk ils vous citeront d'emblée Blink 182, Greenday ou encore Good Charlotte (avec leurs homologues chrétiens Relient K, slickshoes ou Hawk Nelson). Et pourtant je suis au regret de leur annoncer que le punk ce n'est pas (vraiment) ça. Je vous épargnerais l'aperçu historique mais je pense quand même utile de rappeler que ce phénomène qui a l'origine ne correspond pas un style musical défini, prend sa source dans l'Angleterre de la fin des années 70 au travers d'un climat de contestation complètement stérile: le but n'est pas d'enclencher une révolution ou de chercher à renverser un pouvoir mais simplement de l'ignorer et de vivre sans espoir du lendemain une vie faite de plaisirs éphémères.

Les groupes précités sont pour certains restés fidèle aux origines mais pour la plupart, ils ont succombé à une mode qui se veut dépouillée de tous principes ne concernant pas le skate, l'alcool et les nanas.Dans un contexte chrétien l'objectif du punk semble ne pas pouvoir se mettre en place... et pourtant il faut se rendre à l'évidence, cela nous fait cruellement défaut.

Heureusement Children 18:3 a bien saisit la nuance et a décidé de ne pas être religieusement conventionnel, en se rebellant contre le politiquement correct et en proposant une foi basée sur le désir d'en découdre avec les habitudes. Ils traduisent cette motivation latente par une musique bien plus proches des vrais productions punk: un son moins lisse, des voix approximatives, des rythmiques rapides, et des guitares crades en veux tu en voilà.

Pour la petite anecdote ce trio est composé d'une fratrie: deux frères et une soeur, ce n'est pas vraiment fréquent. La présence féminine apporte d'ailleurs une touche particulièrement originale et bienvenue conférant au groupe un petit quelque chose sauvage bien plus proche d'une Courtney Love trash que d'une Avril Lavigne. Dans l'ensemble il s'agit donc là d'un excellent album, qui, je l'espère, saura combler l'insatiable appétit d'authenticité de nos amis les punks, tout en rendant accessible cette musique jusqu'encore trop méconnue. 

 

Acheter cet album sur notre boutique

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Mathias

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :