The Ascendicate - To Die As Kings

The Ascendicate - To Die As Kings
 
Découvert par Ryan Clark, The Ascendicate n'est pas pour autant un clône de Demon Hunter, et c'est tout à son honneur. Son mélange de métal et d'hard rock mélodique se décline à toutes les sauces dans To Die As Kings, son premier album chez Solid State Records.
Pochette de l'album To Die As Kings du groupe The Ascendicate

L'impression qui subsiste, après avoir écouté cet album, est qu'il est évident que le groupe a trouvé son propre son. Cet ensemble unique de sonorités permet à un groupe d'être à part, et d'avoir sa légitimité dans le cercle très fermé composé des artistes originaux et différents. Cela relèverait même de l'exploit s'il s'agissait de leur premier album, mais pour ne rien enlever à leur prestige, The Ascendicate n'en est pas à son premier essai. Pour autant, cette unicité dans le son n'exclut bien évidemment pas les ressemblances avec certains de ses pairs. Ainsi, Scottish, le premier titre de l'album, possède une furie dévastatrice qui n'est pas rappeler celle de The Famine. Il s'agit typiquement du genre de chant qui met en forme pour la journée et qui déclenche l'hystérie dans les mosh pits.

Et si Ryan Clark lui-même a été séduit par les sonorités de ce quintet issu de Caroline du Nord (aux USA), c'est bien parce qu'ils jouent une musique qui lui est familière, pour ne pas dire commune. Mais si ce point de contact est la clé de voûte des compositions de Demon Hunter, il ne s'agit que d'une composante des chants de The Ascendicate. Cette mélodie qu'on retrouve dans les refrains et qui s'insinue dans d'autres parties des titres permet de définir leur mix de métal / hard rock / heavy. Mais les similitudes avec DH s'arrêtent à cette quête d'esthétisme, ce qui est un gros plus. Car, pour clore la comparaison, The Ascendicate propose un son plus riche, plus puissant, un rythme généralement plus rapide et plus intense, le tout avec un chanteur de plus. Est-ce pour autant un meilleur groupe ? Il est évident que cette réponse restera sans réponses, mais ce qui est sûr, c'est que To Die As Kings est une réussite.

 

Acheter l'album sur notre boutique.

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :