Project 86 - This Time Of Year EP (2008)

Project 86 - This Time Of Year EP (2008)
 

Semblant s'engouffrer comme tant d'autres dans la mode des chants et autres albums de noël, Project 86 nous livre un album sombre et à des années lumières du positivisme éphémère de fin d'année. Histoire de ne pas faire comme tout le monde ... en faisant comme tout le monde. Un paradoxe parfaitement assumé, voire volontaire.

project_86_-_this_time_of_year_ep_2008Fin 2007, le groupe sortait son tout premier chant de noël. Il s'agissait d'une reprise d'un chant de Brenda Lee, intitulé This Time Of Year. A cette époque les chants de noël fleurissaient comme des guirlandes sur des sapins et tous avaient un point commun : ils respiraient la joie de vivre et symbolisaient chacun à leur manière le fameux esprit de Noël, prônant la bonne humeur, la paix dans ce monde et la joie d'être ensemble. Seulement voila, il suffisait d'écouter cet EP pour comprendre que la direction prise par Project 86 est tout autre, et que This Time Of Year est un ovni musical à contre courant. Qui s'est décliné en EP suite aux réactions positives des fans, et qui s'est naturellement baptisé du nom de ce chant.

Pour continuer dans la logique, This Time Of Year est également le premier titre. Le rythme est lourd, la voix d'Andrew est saturée, un synthé vient créer de temps en temps une atmosphère à la Tim Burton, sorte de moment féérique dans lequel on sait qu'il va se passer quelque chose de tragique, sans forcément savoir quoi. Le Père Noel arrive avec beaucoup de cadeaux, c'est le moment de l'année où noel approche. Du plus pur style Project 86, et une excellente façon de débuter cet EP. Mais le meilleur est à venir.

Wrought On This Holiday's Eve prend le relai en élevant considéremment le rythme. Andrew récupère sa voix habituelle et seules les sonorités produites par le synthé nous rappellent qu'il s'agit d'un chant de noel. Impossible de ne pas se laisser entrainer par les couplets, tandis que le calme du refrain permet de ponctuer l'ensemble ... et d'ajouter de la dynamique. Seule la fin un peu répétitive vient ternir le tableau.

Shiny Skin reprend les réglages sonores de la guitare tels qu'on peut les entendre sur Rival Factions et qui sont également ceux utilisés par le groupe CKY. Saturation grasse, rythmique lourde et lente, la batterie martèle ses futs avec précision et Andrew sature de nouveau sa voix, créant un mix envoûtant. Même remarque que pour le chant précédent, Shiny Skin a du mal à se terminer et entendre le même refrain se chanter pendant une minute tend à l'ennui.

Qu'à celà ne tienne, les deux perles de l'EP arrivent. La première s'intitule Misfit Toys. Dans celle ci s'exprime tout le talent lyrique d'Andrew, la chanson présentant les hommes comme des jouets cassés, n'ayant pas leur place dans les allées des magasins, et nécessitant l'intervention du grand maitre des jouets pour être réparés, allusion évidente au salut de Dieu.

Puis vient enfin le dernier titre, musicalement un des titres les plus incroyables qu'il m'ait été donné d'entendre par P86. Et, pourtant, il s'agit d'une sorte de reprise de la mythique chanson Greensleeves", convertie plus tard en cantique de noël anglais What Child Is This. Cette piste de près de quatre minute est une merveille de mélange des genres avec les guitares s'en donnant à coeur joie pour alourdir au maximum ce chant si nostalgique, si intense, si beau. Un regret cependant. Il s'agit d'une version acoustique. Andrew ne chante pas, et c'est une énorme déception qui est pourtant atténuée par la qualité du titre. Quel doux paradoxe encore une fois apporté par P86, car on ne peut qu'imaginer ce qu'aurait donné cette piste avec une partie vocale en plus. Ce chant reste en tête de nombreuses heures après l'avoir entendu et est assurément celui que j'ai le plus écouté de l'EP. Ces lignes de basse à la fin du titre sont un envoûtement.

L'idée de réaliser un EP de noël, un an après nous avoir proposé The Kane Mutiny EP, est une idée louable de la part de P86. Certains titres auraient gagné à être racourcis, mais bien qu'il s'agisse de chants de noël, l'esprit du groupe est présent. Destiné aux fans inconditionnels du groupe, cet EP devrait plaire aux amateurs de hard rock lassés d'entendre toujours la même chose à Noël. Quoi qu'il en soit, vivement leur prochain album. Cinq titres, c'est bien trop peu.

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :