Thrice - Beggars (2009)

Thrice - Beggars (2009)
 

Un an après leur live au House of Blues, Thrice revient (assagi ?) avec Beggars et vient ainsi compléter sa (belle) discographie.

Avec un premier titre comme All the world is mad, je m'attendais à une avalanche de riffs furieux. Mais non...
Ca démarre doucement... Une basse overdrivée sur un rythme ternaire, une guitare sonnant rock anglais et la voix qui suit.
Ca sonne un shouia garage, mais ce n'est pas sans me déplaire. Point de breaks, ni de structure trop complexes, on entend parfois quelques accords de guitares disconants, sorte de réminescence de la période hardcore/emocore des premères années du groupe.

On est dans du rock alternatif. Il semblerait que Thrice continue gentiment son chemin stylistique qui l'a amené à évoluer du son de Identity Crisis à celui de Beggars.
Circles est très rock ambient. Ca m'a fait penser à The Glorious Unseen. Peut être est-ce du à la réverbe mise sur la voix et la guitare en son clair.
Vient ensuite Doublespeak au son puissant mais pourtant aéré. On ne trouve pas de fioritures électroniques (comme il y a pu en avoir sur les précédents albums), c'est très "brut", très "roots". On croirait entendre Stereophonics.
In exile à mi chemin entre le mid-tempo et la ballade nous amène à l'énervé (tout est relatif) At the last. Même si le morceau est toutes guitares devant, on commence à croire que le groupe n'ouvrira pas la vanne du son survolté et restera bien droit dans ses bottes et dans ses choix musicaux.
Ca se respecte... Mais par le passé, le groupe saturait plus les guitares...
Thrice se taille la part belle sur des morceaux calmes et planants (voire intimiste comme sur la fin de Talking Through Glass) usant de delays sur les guitares, d'orgues hammond et autres pianos.

Tous les morceaux sont portés merveilleusement par la voix cassée de Dustin Kensrue (chanteur guitariste).

Les paroles sont claires. Par exemple sur All the world is mad, le message est sans métaphores et décrit le monde dans lequel nous vivons. The weight parle de la véritable amitié. La tournure choisie peut laisser à penser que c'est Dieu qui s'adresse à nous en disant : "Je ne te laisserai pas tomber...".
In exile décrit un voyageur qui n'habite nulle part sur cette terre et qui un jour verra Dieu face à face dans la cité celeste. Beaucoup de textes de cet album sont basés sur le fait que nous ne sommes que de passage sur cette terre.

L'opus se termine sur le titre éponyme qui possède un je ne sais quoi de trip hop, mais qui a bel et bien accroché mon oreille. Allez tiens, je le réécoute.

Petit à petit, le groupe fait évoluer son son. Ca surprend... Peut être certains s'y attendaient, d'autres non.
Le débat est donc ouvert : Thrice a-t-il atteint ce que beaucoup définissent comme la maturité musicale ?

thrice-beggars-2Autre point intéressant, le groupe a changé de visuel pour la pochette. Ils donnent l'explication sur leur site officiel :

"Comme certains ont pu le constater, la couverture de Beggars a changé. Nous pensions avoir la base pour notre pochette, mais quelques aléas légaux sont entrés en jeu. Etant donné le timing serré de la date de sortie de l'album, nous ne pouvions attendre l'autorisation et avons changé la photo dont nous avons le droit d'utilisation... Nous aimions beaucoup la première car nous pensions qu'elle reflètait la vibe de l'enregistrement, mais nous sommes très enthousiastes du choix de la nouvelle."











Informations album

Label : Vagrant records
Durée : 43 minutes (15 titres)
Produit par : Teppei Teranishi

Différents tittres:
01. All The World Is Mad
02. The Weight
03. Circles
04. Doublespeak
05. In Exile
06. At The Last
07. Wood & Wire
08. Talking Through Glass
09. The Great Exchange
10. Beggars
Pistes Bonus :

11. Answered
12. Red Telephone
13. Helter Skelter (the Beatles cover)
14. All the World Is Mad [Free the robots Remix]
15. Circles [Textual Remix]

Thrice se compose de :
Dustin Kensrue - Voix & Guitare
Teppei Teranishi - Guitare
Ed Breckenridge - Basse
Riley Breckenridge - Batterie

Liens : Thrice website | Myspace | Twitter | Purevolume | Facebook | Youtube

Lire la critique par Altpress

thrice_beggars_imagecachee_

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Idriss

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :