Sleeping at Last - Storyboards (2009)

Sleeping at Last - Storyboards (2009)
 

Originaire de la banlieue de Chicago, Sleeping At Last est à l'image du lac sur lequel est venu se greffer la troisième plus grande ville américaine : doux, diversifié et majestueux. Mais malgré déjà trois albums, la comparaison s'effrite en terme de popularité, tant celle de SAL tarde à prendre son envol. Voici venu le tour de Storyboards, la dernière réalisation de ce qui n'est plus qu'un duo composé de Ryan O'Neal et de Dan Perdue, qui pourrait bien changer la donne.

Sleeping at Last - Storyboards (2009)Chaque album de Sleeping At Last semble être marqué par un évènement majeur. Ghosts correspond à la rencontre avec Billy Corgan, emblématique leader de The Smashing Pumpkins. Keep No Score fit suite au départ du groupe d'avec le label Interscope. Quand à Storyboard, leur dernière production, il est marqué par le départ de Chad O'Neal, le batteur et frère du chanteur Ryan.

Le lac de Chicago possède la particularité de renouveler intégralement son eau tous les deux ans, il est logique que SAL sorte à la même fréquence un album chaque fois différent du précédent, et plus mature. Le trait le plus marquant de cette évolution naturelle est l'abandon progressif de la guitare électrique, omniprésente sur Ghosts, sporadique sur Keep No Score, et aux abonnés absente sur Storyboards. L'amateur de gros sons que je suis pourrait se sentir spolié si cette disparition ne coïncidait pas avec l'émergence de multiples sonorités compensant la perte énergétique subie.

Toujours avide d'innovation, privilégiant l'art à l'esthétisme immédiat, Ryan O'Neal utilise sur Storyboards massivement un ukulélé, s'en servant d'assise musicale à la plupart des chants, auquel il a ajouté au grès des expérimentations des instruments atypiques, tel un tanbura bulgare (sorte de luth, sur Porcelain et Slow & Steady), une mandoline (sur Side by Side), un banjo (sur Side by Side, Slow & Steady, et Birdcage Religion), auxquels il convient d'ajouter les sections à corde utilisées depuis quelques albums et toujours orchestrées par la fidèle Susan Voeltz.

De fait, Storyboards est bien plus soft que ses prédécesseurs, et demande de nombreuses écoutes avant de se laisser entièrement apprivoiser. Car si certains titres sont faciles d'accès, comme le magnifique Chandeliers et son alter égo Timelapse, les autres titres sont tellement différents de ce qu'on a l'habitude d'entendre qu'ils nécessitent un temps d'adaptation non négligeable.

Dans ce sens, le choix de Porcelain comme premier titre est à double tranchant. Ce titre symbolise à merveille le nouveau son de Sleeping At Last, avec tout ce qu'il a de déroutant, avec l'arrivée quasi-immédiate du ukulélé sur un fond de maracas. Cet instrument hawaïens possède une texture sonore reconnaissable entre toutes, mais n'est pour autant pas des plus naturelles à entendre. Fort heureusement, le reste de l'armada arrive, et la voix familière de Ryan vient poser des mots tout en poésie sur la basse de Dan et le reste des violons. Chandeliers, ses sonorités plus classiques et son absence de ukulélé remplacé par un piano permettent de faire le pont avec Keep No Score, et sa présence en deuxième titre s'en retrouve ainsi logique. Mais le chant le plus étonnant est Clockwork, qui semble directement issu d'un dessin animé de Walt Disney. Peu étonnant lorsqu'on apprend que les instruments à corde ont été arrangés par Van Dyke Parks, qui a travaillé entre autres avec U2, The Beach Boys et a composé un titre pour Le Livre de la Jungle.

En plus des sections classiques, l'autre point fort de Sleeping At Last est le talent lyrique de Ryan O'Neal, varitable artiste accompli, qui manie la plume aussi bien que n'importe quel instrument. Cette virtuosité se retrouve matérialisée par des chansons d'un poétisme raffiné ammenant tantôt à réfléchir sur nos actions, sur la vie, l'amour, sur la religion et notre foi, comme sur le chant Slow & Steady :

You carved our initials / Tu as gravé nos initiales
Into these family trees / Dans ces arbres généalogiques
But when the branches are bare and broken / Mais quand les branches sont nues et cassées
Love is so hard to reach / L'amour est si difficile à atteindre

Maybe the soul is a suitcase that holds the Backup plan / Peut-être que l'âme est une valise contenant le plan de secours
A collection of keys and the patience we need / Une collection de clés et la patiente dont on a besoin
To start again / Pour recommencer à nouveau
In spite of the dirt on our clothes / Malgré la poussière sur nos habits

Sleeping At Last a toujours eu cette capacité à faire réfléchir avec des paroles pleines de bon sens et de poésie. En explorant de nouveaux horizons musicaux, leur quête les a amené vers encore plus de sensibilité dont le résultat, réussi, est peut-être ce qui leur manquait pour avoir la reconnaissance qu'ils méritent. Seule contrainte : Storyboards est un album à écouter plusieurs fois avant d'en saisir l'essentiel. Ensuite vient le temps du plaisir, et de la gourmandise.

 

 

Informations complémentaires : Genre : Rock, soft-rock, expérimental
Durée : 41 minutes 56 secondes
Label : Aucun
Sortie : Juillet 2009 (version digitale)

Liste des pistes :
01. Porcelain
02. Chandeliers
03. Naive
04. Side by Side
05. Slow & Steady
06. Clockwork
07. Unmade
08. Timelapse
09. Birdcage Religion
10. Green Screens
11. All This to Say

Membres :
Ryan O’Neal (Voix, Pianos, Ukulélés, Guitares, Claviers), Dan Perdue (Basse, Pianos, Claviers).


 

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :