Day of Fire - Losing All (2010)

Day of Fire - Losing All (2010)
 

Quatre ans sans entendre de nouvelle musique de la part de Day Of Fire, ce n'est plus qu'il n'en faut pour rendre les fans du groupe impatients. Leur patiente sera-t-elle récompensée avec Losing All ? Réponse ci-dessous.

day_of_fire_-_losing_all_2010Pas emballé par le mix de grunge métal proposé par le groupe lors d'une découverte furtive chez un ami il y a quelques années, cette impression fut contre balancée par l'interview que Josh Brown, le chanteur et fondateur du groupe, nous a accordée lors du CRN '08 (lire l'interview ici). A cette époque, le sucesseur de Cut & Move était déjà écrit mais n'ayant pas de label, DoF ne pouvait passer à l'étape supérieure. La signature avec Razor Tie Records permettait d'envisager une sortie prochaine pour l'album, et nous voici en présence de Losing All.

Ce dernier commence sur les chapeaux de roue avec le bien nommé Light 'Em Up, bien plus hard-rock que grunge avec son solo de guitare et sa rythmique caractéristique. Il est suivi par Hello Heartache qui, sans ralentir le rythme, empreinte une autre voie musicale pleine d'émotion et surtout très catchy. Une voix féminine, douce et légère est perceptible en fond et participe à l'ambiance du titre. When I See You est un mélange entre les deux précédants, et fait la part belle à la basse. Sans être originaux (difficile de ne pas penser à Nickelbak parfois), ces premiers titres sont efficaces et constituent un excellent début d'album.

Arrive ensuite Airplane, une ballade romantique pas très subtile lyriquement (Josh souhaiterait etre un avion lui permettant de remonter dans le temps afin de revivre les moments ou il a rencontré sa femme) mais qui possèle un air à la Aérosmith et un solo en guise de bouée de sauvetage. Heureusement, Lately réhausse le rythme jusqu'à Never Goodbye, le 8ème titre, une autre ballade, mais bien mieux réalisée, et au final mémorable avec son énième solo. Joe Pangallo y fait une démonstration de virtuosité qui ravira la plupart des amateurs de guitare. On reprend plus ou moins les mêmes avec Hey You, dans lequel la voix de Josh Brown ressemble par moment à celle de Scott Stapp (Creed). Et si We Are The One semble s'inspirer d'un titre du dernier Guns n' Roses (Album : Chinese Democracy, titre : Scraped), c'est peut-être un clin d'oeil relatif au temps nécessaire pour sortir cette galette. Long Highway est une nouvelle ballade efficace mais possédant cet air de déjà-entendu, et quand à Strange, il s'agit d'un chant accoustique avec juste une guitare, servant d'apéritif avant le grandiose final que constitue The Dark Hills. La voix de Josh y fait mouche, encore plus que sur le reste de l'album, et se fait porte parole de tous les chrétiens en exprimant sa foi en celui qui vient le chercher et le sauver au milieu de ces collines sombres dans lequel il s'est égaré.

Losing All se termine comme il a commencé, en beauté et avec émotion. Quelques passages à vide viennent cependant ternir ce qui est dans sa globalité un album solide.

 

 

Informations complémentaires : Label : Razor & Tie
Durée : 54:27 (13 titres)
Sortie : 26 Janvier 2010
Genre : Rock / Hard-Rock / Post-Grunge

Liste des titres :
01. Light 'Em Up
02. Hello Heartache
03. When I See You
04. Airplane
05. Lately
06. Cold Addiction
07. Landslide
08. Never Goodbye
09. Hey You
10. We Are No One
11. Long Highway
12. Strange
13. The Dark Hills

Membres du groupe :
Joshua Brown (Voix) - Joe Pangallo (Guitares) - Chris Pangallo (Basse) - Zach Simms (Batterie)

Sur internet :
http://www.dayoffire.com/

Acheter l'album :
Sur notre boutique Beehave
Sur iTunes

 

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :