War Of Ages - Eternal (2010)

War Of Ages - Eternal (2010)
 

Pour leur quatrième album, War Of Ages a décidé de faire confiance à la même équipe qui avait fait de Arise And Conquer un succès, à savoir Daniel Castleman et Tim Lambesis (As I Lay Dying), les deux producteurs derrière Lambesis Studio (Impending Doom, as I Lay Dying, Austrian Death Machine, Destroy The Runner).

war_of_ages-eternal_300pxSi vous avez aimé Arise And Conquer, chance est que vous apprécierez également Eternal. En effet, il s'agit essentiellement du même album, avec quelques nouveautés venant égayer quelques chansons. Les bases sont les mêmes et la première écoute ressuscite cette impression d'entendre des b-sides d'As I Lay Dying, et laissant penser qu'une part de War Of Ages a été perdue après Fire From The Tomb. Lambesis étant le producteur des deux albums lui ayant fait suite, il n'y a donc rien d'étonnant à cette situation qu'on pourra au choix regretter ou applaudir. Quel que soit le camp choisi, il n'en reste pas moins que cet album est une furieuse déferlante d'agressions sonores, de riffs dévastateurs et de solo plus rapides les uns que les autres, de coups de grosses caisses à en faire pleurer de douleur son ipod et de performances vocales à en rendre jaloux Godzilla.

Premier titre, première nouveauté, Collapse nous présente le chant clair. Très populaire en ce moment parmi les groupes de métal (et accessoirement une marque de fabrique d'As I Lay Dying), ce dernier semble être l'œuvre de Leroy Hamp qui prouve ainsi qu'il n'est pas qu'un geulard (ne pas confondre avec "gros lard"), mais que sa voix claire est tout aussi efficace. Le deuxième titre, Desire, est également le théâtre de la deuxième nouveauté de l'album : le guest vocal. Visiblement Tim Lambesis ne voulait pas se contenter d'apporter sa pate musicale à l'édifice, et sa voix peut etre appréciée sur le refrain de ce titre, bien qu'elle n'apporte pas grand chose, n'étant pas tellement différente de cele de Hamp. Le deuxième guest est plus une surprise avec l'apparition de Sonny Sandoval sur Eternal, donnant pour le coup une toute autre dimension au chant. Le plaisir d'entendre Sonny à l'œuvre sur ce titre n'a d'égal que la qualité du chant qui présente un bon équilibre entre la voix rap du chanteur de POD et l'ambiance toute métalcore de WOA. L'album défile à cent à l'heure et on arrive au dernier invité de marque, Josh Gilbert, le bassiste d'As I Lay Dying qui s'occupe de toutes les parties chantées d'AILD. L'album se termine quelques chants plus tard avec une autre trouvaille avec le titre on ne peut plus explicite de Instrumental, dans lequel deux guitares - une acoustique, un électrique - se répondant dans une ambiance apaisante et en fort contraste avec le reste de l'album.

Production impeccable, paroles solides incitant les chrétiens à tenir ferme, ajout de voix claires bien intégrées à l'ensemble, Eternal est un bon album de métalcore. Et en fonction du camp choisi, c'est soit le meilleur album de WAO, soit une bonne préparation pour le nouveau AILD. Vivement le 11 mai !

 

Informations complémentaires : Label : Facedown Records
Durée : 35:48
Sortie : 13 Avril 2010
Genre : Métalcore

Liste des titres :
1. Collapse
2. Desire
3. Failure
4. My Resting Place
5. Eternal
6. Indecision
7. Lack of Clarity
8. The Fallen
9. Your Betrayal
10. Instrumental

Membres du groupe :
* Leroy Hamp - Voix
* Branon Bernatowicz - Guitare
* Steve Brown - Guitare
* T.J. Alford - Basse
* Alex Hamp - Batterie

Sur internet :
http://www.myspace.com/warofages

Acheter l'album :
http://www.beehave.fr/boutique.html

war_of_ages-eternal_300px 

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :