Impending Doom - There Will Be Violence (2010)

Impending Doom - There Will Be Violence (2010)
 

Impending Doom démarre doucement avec un tempo lent et des guitares qui viennent faire monter la pression, appuyées par de courtes explosions de double grosse caisse.

impending_doom-there_will_be_violence_250pxL'excitation est à son comble, et nous voilà déjà au deuxième titre de l'album, Violence, qui porte bien son titre pour la musique.
En écoutant le troisième titre, on pourrait penser écouter du As I Lay Dying pour une bonne partie. Et après avoir vu que Tim Lambesis est de la partie, on se dit qu'on a l'impression que les autres membres de As I Lay Dying sont aussi venus prêter main forte pour la composition de ce morceau.
Question chant, saturation des guitares, et batterie, le groupe garde le même style sonore que dans The Serpent Servant. Le niveau technique du groupe a encore monté, il est digne des grands noms du milieu.
L'album semble mélanger plusieurs styles, du death, du grind, du metalcore. Dans l'ensemble on peut le classer comme du deathcore. Il y a de nombreux break, pour les amateurs de pogos, mais un peu trop peut-être. On retrouve les influences grindcore de Nailed. Dead. Risen dans ces break. De temps en temps des guitares viennent nous crier leur notes aigües et apportent un brin de tristesse à la mélodie.
La grosse nouveauté dans cette album c'est ces passages calmes avec une mélodie jouée à la guitare, qui apportent de la fraicheur aux chansons et leur donnent une nouvelle dimension. On peut en entendre à la fin de The Great Fear, de Walking Through Fire, ou encore durant le titre instrumental Love Has Risen. L'album se termine avec Sweating Blood au tempo ralentit.
Tout ce mélange de styles donne un côté intéressant à l'album que l'on découvre à chaque écoute, mais nous laisse sur une interrogation, où sont les parties que l'on aime bien ? Difficile de les trouver, le mélange c'est une oppération à double tranchant. Attention, l'album ne donne pas une impression de brouillon, on entends bien que les musiciens se sont fait plaisir et ont joué ce qu'ils avaient envie, franchement appréciable.

Je terminerai sur cette note : il manque tout de même un tube, comme More Than Conquerors l'était dans The Serpent Servant, titre vous invitant à écouter l'album en boucle. Dans l'ensemble l'album reste très bon.

 

Informations complémentaires : Label : Facedown Records
Durée : 34:13 (10 pistes)
Sortie : 20 Juillet 2010
Genre : Deathcore

Liste des titres :
1. Hell Breaks Loose (1:15)
2. Violence (3:05)
3. Orphans (3:55)
4. Peace Illusion (3:11)
5. The Great Fear (4:38)
6. Walking Through Fire (2:47)
7. Love Has Risen (4:43)
8. The Son Is Mine (3:33)
9. Children of Wrath (3:15)
10. Sweating Blood (3:47)

Sur internet :
Myspace

Acheter l'album :
Boutique Beehave

 

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Valentin

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :