Thin Ice – Revelation Through Tribulation (2010)

Thin Ice – Revelation Through Tribulation (2010)
 

 

Il ne mentait pas, Sean, de Blood & Ink Records, en nous faisant avec force compliments la promo du nouveau groupe du label, Thin Ice, et de son tout premier enregistrement, un EP 6 titres appelé  Revelation Through Tribulation, dans la pure veine Metal. La musique lourde et sans concession du groupe texan ne m'inspire en fin de compte qu'une simple réflexion : la suite !

thin ice revelation through tribulationDès les premières secondes de Revelation Through Tribulation, le son de Thin Ice n'est pas sans me rappeler le début d'un autre très bon album de Metal, parmi les préférés de ma discographie : « Trinité » du groupe français The A.R.R.S. (non chrétien). Les accords dévastateurs des guitares portés par des kicks de batterie ultra violents de RTT sont semblent-ils les mêmes que ceux de Prêcheur, une des chansons phare du groupe français, en ouverture de l'album. Bien entendu, cela me met aussitôt dans une très bonne disposition pour  l'écoute de Thin Ice, et dans l'attente aussi. Jusqu'où ira la comparaison ?

Le premier titre est rapide et efficace, les riffs s'enchaînent à  toute vitesse, dans des tempos divers, créant un univers sonore interactif et particulièrement riche. L'énorme riff qui ouvre la chanson la clôture également, assaisonné cependant des cris rauques de Phil. Le ton est donné, et si l'on n'était pas déjà renfoncé dans son canapé, nous voilà achevé. Mais l'heure n'est pas à l'oisiveté, et à peine remis de nos émotions, voilà que déboule à toute allure l'énorme morceau You Were There, certainement le meilleur de l'EP. L'entrée en matière est une invitation au Circle Pit. A écouter cette ligne de guitare ultra rapide, soutenue ça et là par quelques pêches des trois autres instruments, je vois déjà la fosse se mettre à tourner aussi vite qu'une machine à laver, décimant tout sur son passage. La suite de la chanson est tout autant un catalyseur de crises épileptiques, et au bout de trente secondes, tous mes membres n'ont qu'une envie : mosher. Après quatre minutes d'une énergie débordante et destructrice, Thin Ice ne laisse pas en peine, et Purpose And Plan éclate tout autant que son prédécesseur. Les guitares courent à toute allure, tandis que la double pédale de Drew vient vous labourer les oreilles furieusement. Et puis cela continue comme ça sur trois minutes, alternant les mid-tempos, les pauses qui n'en sont pas vraiment, où l'on entend distinctement Phil asséner ses textes comme des coups de hâche. La puissance de ces deux morceaux est d'ailleurs également due à leurs paroles : Dieu est là, il ne nous abandonne pas, il était là dans les pires moments, et maintenant il a un plan pour nous, nous n'avons plus d'inquiétudes à avoir dans ce monde de mensonge et de haine.

Sur 23 minutes d'un EP très clairement Metal, tirant parfois un peu vers le Hardcore, Thin Ice s'offre le très curieux loisir de près de six minutes d'un genre tout autre : un morceau uniquement instrumental, très mélodique, un peu lancinant et mélancolique par certains aspects. Une simple guitare faiblement saturée qui vient doucement inonder vos tympans, puis la tension monte, par paliers. Larsens, descentes de toms, guitare plus grave, le volume s'accentue à mesure, les rythmes du batteur se dédoublent et alors que l'on sent que cela va péter, la guitare seule revient, sur un seul accord. Seuls les accords plaqués, lourds, sont annonciateurs... D'une explosion finale d'une intensité puissante et plutôt bien amenée. Un beau morceau, pas le plus beau du style progressif, et un peu intrus sur le CD, mais tout de même un beau morceau.

Les deux derniers morceaux reviennent quant à eux dans leur veine Metal Hardcore bien construit, certains passages rappelant de grands groupes tels que Walls Of Jericho, ou même Machine Head (non chrétiens). The Ghost, en fermeture, est notable pour son passage en voix claires, plus mélodique, qui rappelle un peu plus des groupes métalcore.

En définitive un album prometteur, avec un son réellement bon et dans un style taillé pour la scène et de furieux Pits en perspective. On ne se lasse pas de ces très bons morceaux, si efficaces. Mais attention, on ne s'en lasse pas « encore ». Thin Ice assure, mais il ne faudrait pas qu'ils taillent leur réputation uniquement sur une musique qui a la facilité d'être efficace, mais le bémol d'être en fin de compte très peu originale...

 

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Guru Pope

Site internet : bit.ly/GuruPope

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :