In God We Trust - Roads Not Taken (2010)

In God We Trust - Roads Not Taken (2010)
 

Roads Not Taken est le tout premier EP des Allemands d'In God We Trust, qui sort chez Line Of Truth, label allemand qui en profite pour retrouver le devant de la scène après une hibernation prolongée.

In God We Trust - Roads Not Taken Trois titres au programme, on est plus proche du maxi single que de l'EP, mais quand on voit que certains LP de Strike First n'atteignent pas la dizaine de titres (The Burial - The Winepress, As Hell Retreats - Revival), on se dit que décidemment, tout fout le camp. Ce qui ne change pas, c'est le goût pour nos voisins d'outre Rhin pour tout ce qui fait du bruit, qui gueule, mais également pour ce qui bouge. Dans le cas d'In God We Trust, le tout ensemble donne une espèce d'hybride sonore qui s'apparente à de l'émo-métalcore.

En bref, In God We Trust, futur groupe à la mode ou simple étape dans une recherche d'identité ? C'est toute la difficulté d'analyse que les teutons nous proposent avec ce Roads Not Taken, qui commence avec Road To Hell, dont l'éloignement musical d'avec le Highway To Hell de AC/DC laisse penser à un clin d'œil artistique. Quoi qu'il en soit le titre commence par une jolie intro indie faisant monter la pression et débouchant sur un riff bien sympa, devenant plus lourd au moment de l'arrivée du screamer. Manquant de puissance, il est vite secondé par le chanteur clair; bien plus à l'aise vocalement que son comparse. C'est un peu le problème inverse de Solemn Vow, tiens ...

Schéma identique pour We're Not From Here avec une intro légère suivie par un riff plus soutenu, sauf que cette fois on commence par le chant clair, donnant une impression de power pop à la Special Delivery, l'arrivée du screamer ne vennant pas changer la donne. C'est vivant et catchy et on en vient même à regretter les vociférations du dernier nommé, mais en se consolera avec le fait que la musique n'est pas aussi raffinée qu'elle aurait pu l'être, sauvée qu'elle l'est - et c'est tout un paradoxe - par un final bien hardcore, ouvrant la voie pour Ye Mama, le dernier titre de l'EP et semblant venir d'une époque semblant révolue ou le groupe évoluait dans un registre uniquement hardcore. En entendant les difficultés qu'a le screamer à aligner ses textes, on comprend que le groupe a décidé de le soulager vocalement avec autre chose que des bonbons au miel. Dommage, car musicalement ça tient la route, sans atteindre non plus les cadors du genre, ni les Suisses d'Escape From Sickness ou The Stand.

Avant de conclure, il me parait indispensable d'accorder un paragraphe au contenu lyrique de cet EP. Trois titres seulement, mais beaucoup à dire. Première remarque, les allemands ne mâchent pas leurs mots : bien qu'ils chantent en anglais, les textes sont bardés de mots qu'on apprend généralement à l'école, ce qui est surprenant avec un groupe au nom apparemment aussi explicite. Vérification faite auprès du label, assurant que les membres du groupe sont bien chrétiens, se pose alors l'excuse de la jeunesse. Car non seulement ces allemands aiment utiliser le mot de Cambronne, il se dégage de leurs textes la désagréable impression qu'ils se placent du côté de ceux qui détiennent LA vérité, ce qui semble les autoriser à mépriser ceux qui ne choisissent pas la même vie. S'ajoute à cela la difficutlé de savoir de quel côté se place le chant (de celui qui a la foi, ou de celui qui ne l'a pas), rendant la compréhension des textes encore plus confuse.

Musique moyenne mais avec du potentiel, chanteur scream déficient, et textes douteux, tous les ingrédients sont réunis pour passer son chemin et attendre de jours meilleurs pour une jeune formation qui a encore plus à prouver après un premier essai ... pas vraiment converti.

 

Informations complémentaires : Label : Line Of Truth
Durée : 11:45 (3 titres)
Sortie : 2010
Genre : émo métalcore

Liste des titres :
1. Road To Hell
2. We're Not From Here
3. Ye Mama

Sur internet :
http://www.myspace.com/ingodwetrustmusic

Acheter l'album :
http://www.myspace.com/lineoftruthdistribution

 

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :