Beautiful Dying Day - And Yes, There Will Be Screaming (2009)

Beautiful Dying Day - And Yes, There Will Be Screaming (2009)
 
Quand j'ai découvert Beautiful Dying Day (hardcore screamo) j'ai été surpris de constater que le groupe n'était composé que de deux membres, plutôt jeunes de surcroit, et multi-instrumentalistes pour couronner le tout. Alors quand en plus on apprend qu'ils sont Belges (par opposition à Américains et leur quasi monopole sur la musique heavy), qu'ils ont fait un remix d'Owl City vraiment amusant à écouter sur leur myspace, il n'en fallait pas moins pour me lancer dans l'écriture de leur EP And Yes, There Will Be Screaming sortie en 2009.

beautiful_dying_day_-_and_yes_there_will_be_screamingPremière chose à noter, le groupe n'en est pas à son premier essai puisque celui-ci avait déjà fait une apparition avec Sunrise, Sunset (sortie le 28/04/09). Mais revenons And Yes, ... Dès le premier titre on sent déjà les influences façon Underoath, Blessthefall, The Devil Wears Prada et autres groupes du même genre : le chant crié va vite venir se mêler au chant clair qui avait débuté le titre. Alors que les deux premiers chants, bien bourrins tentés de screamo, passent un peu inaperçus et donnent l'impression d'être un seul et même titre tant ils se ressemblent, C'est avec Only Butterfly Kisses qu'on va sentir un peu plus la marque de fabrique d'un style déjà trop bien connu, j'ai nommé le screamo hardcore (aussi appelé émocore dans certains milieux). Il faut dire que sur ce titre le groupe commence fort en gueulant à deux voix, les guitares sonnent moins émo et même si le groupe repart ensuite dans un chant clair alterné avec des cris le groupe arrive à garder ce coté un peu plus metal.

I Have This, This Is Good sonne déjà plus façon Blessthefall mais cela n'est pas dérangeant surtout qu'au fur et à mesure que le titre avance le style s'en détache. Suprise : Bring Me The Swordsmen commence par un rire suivit de gueulement ! C'est à ce moment la que je m'en rend compte que tout de même Parker et James assurent aussi bien sur les parties criées que sur les parties chantées et les deux garçons semblent aussi bien à l'aise dans un style comme dans l'autre.

Dés l'intro de Curiosity Killed The Cat- Well, Along With Poison on sent déjà que le groupe va finir en apogée. Et conformément aux attentes nées avec l'intro, les 4'19 du titre en sont vraiment énormes et Beautiful Dying Day nous montre tout sont potentiel sur ce titre !

En conclusion : Jeune groupe qui débute et qui est dans un style ou il n'est pas aisé de se démarquer. Certes, le groupe n'à pas encore son propre style mais avec And Yes, There Will Be Screaming le potentiel est la et on laisse imaginer ce que ces jeunes belges seront capables de faire.

Informations complémentaires : Label : Indépendant
Durée : 21:03 (6 titres)
Sortie : 1er Décembre 2009
Genre : hardcore - screamo - metal

Liste des titres :
1. I've Been Left Deaf Still (3:06)
2. Hark Let Me Sing, Let The Angels Sing (3:52)
3. Only Butterfly Kisses (3:55)
4. I Have This, This Is Good (3:40)
5. Bring Me The Swordsmen (3:31)
6. Curiosity Killed The Cat- Well, Along With Poison (4:19)

Sur internet :
site - myspace - facebook - purevolume - last fm

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Guillaume

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :