Project 86 - 15. Live. (2010)

Project 86 - 15. Live. (2010)
 

Il y a quinze années Andrew Schwab (voix) et Alex Albert (batterie) formaient en Californie un groupe ayant le but d'encourager leurs auditeurs à vivre leur vie avec espoir. Après sept albums studios, deux EPs, autant de DVDs, le départ d'Alex et des tournées sur tous les continents - mais aucun passage en France - le temps était venu pour les américains d'offrir à leurs fans, nombreux et fidèles, un premier album live.

Project 86 - 15. Live.Enregistré lors de la tournée du groupe effectuée cet été, ni Randy Torres (guitare, voix secondaires, retenu par son boulot d'ingénieur du son avec Aaron Sprinkle) ni Stephen Dail (basse) ne sont présents sur scène pour accompagner Andrew Schwab. Si officiellement les deux font toujours partie du groupe, leur absence lors d'un évènement pareil - l'enregistrement d'un album live, hommage réalisé pour une telle longévité dont ils sont les principaux artisans - est regrettable. Il est ainsi légitime de se demander pourquoi c'est une date ou les deux sont absents qui a été retenue pour réaliser l'enregistrement ... Mais comme c'est devenue une habitude pour au moins un des deux de ne pas faire toutes les dates des tournées (lors du B4X-mas 2009 Torres avait été remplacé par Dail à la guitare, et un bassiste avait été recruté), le groupe dispose de plusieurs musiciens prêts à les remplacer lors de chaque absence.

Ces derniers font un boulot remarquable musicalement - sur les guitares, la différence est même sensiblement à la hausse - mais ne font pas le poids sur les parties chantées où la voix de Randy Torres manque cruellement (SMC, Evil, et surtout Last Meal). Remarque qui paradoxalement s'applique à Andrew à qui il faut plusieurs chants avant de se caler. S'il est vrai qu'on peut difficilement s'attendre à avoir une voix live bien carrée (cf. Home d'ABR), ce n'est qu'à partir d'Oblivion, le troisième titre, que le chant principal retrouve l'amplitude des versions studios. A noter que certaines libertés sont prises sur certains titres, par rapport aux albums. Ainsi Sincerely Ichabod est assez différent de la version présente sur ...And the Rest Will Follow, tandis qu'à l'inverse Illuminate est exactement comme sur Rival Factions (exception faite des appels faits au public pour le motiver, un élément indissociable de tout concert du groupe).

Un dernier point sur le choix des titres. Le groupe a puisé dans la quasi totalité de sa discographie pour composer le set, en ignorant son premier album. La part belle a été donnée aux dernières sorties, et seuls deux titres (Stein's Theme, Me Against Me) sont issus de Drawing Black Line, pourtant considéré pour beaucoup de fans comme le meilleur album de P86. Rien n'a été pris des EP, et les choix faits pour les autres albums sont plutôt judicieux, même s'il y a toujours matière à débat. J'aurais bien intégré One-Armed Man plutôt que Me Against Me, Another Boredom Movement (issu de Truthless Heroes) aurait mérité d'être présent, tout comme Sioux Lane Spirits de Songs To Burn Your Bridges By et The Hand, the Furnace, the Straight Face d'...And the Rest Will Follow. Et c'est bien dommage d'ailleurs qu'il n'y ait que 12 titres : trois de plus auraient permis d'allonger la durée du disque (45') et permettre d'inclure un titre par année d'existence. Une carrière dans tous les cas bien remplie, et qui nous ravit à chaque sortie. Cette dernière permet de remplir son rôle de best of et se laisse écouter avec plaisir, malgré les quelques problèmes de voix.

Informations complémentaires : Label : Team Black Recordings / Tooth & Nail Records
Durée : 45:12 (12 titres)
Sortie : 14 Décembre 2010)
Genre : Post hardcore

Liste des titres
1. Sincerely, Ichabod
2. Safe Haven
3. Oblivion
4. The Butcher
5. Last Meal
6. Me vs. Me
7. SMC
8. Illuminate
9. Evil
10. Destroyer
11. Stein’s Theme
12. The Spy Hunter


Membres du groupe :
Randy Torres (Guitares, Voix) - Andrew Schwab (Voix) - Stephen Dail (Basse)

Sur internet :
Site officielMySpaceFacebook

Acheter l'album :
Boutique MP3 Beehave

 

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :