House Of Heroes - Cold Hard Want (2012)

House Of Heroes - Cold Hard Want (2012)
 

On ne présente plus House Of Heroes, grosse pointure de la scène rock alternative chrétienne américaine. Le groupe est de retour avec un cinquième album studio (sixième si on compte leur formation initiale No Tagbacks): Cold Hard Want...

un titre qui en dit long sur le message qu'ils veulent transmettre. Le titre est à l'image de l'album, une musique forte, des paroles sans compromis, on sent cette volonté de frapper un grand coup, de placer la barre bien plus haute que les précédents albums.

Trop d'influences tue l'influence ? 9 cas sur 10 je dirais que oui, mais en écoutant cet album on ne peut qu'être d'accord que les House Of Heroes sont une exception à la règle. Musicalement leurs influences sont tellement variées que l'on en trouve des nouvelles à chaque écoute, leur titre the cop sonne clairement pop british des années 60 et on pense tout particulièrement à une ballade des beatles, pour anecdote le groupe a également sorti un EP en 2009 avec des reprises du célèbre groupe d'outre-manche. On viens à peine de trouver une influence que le morceau suivant comfort trap arrive avec un riff de guitare en intro qui nous rappelle clairement le Muse des origines (showbiz & origin of simetry pour ne citer qu'eux), l'effet sur la voix de Tim Skipper ne fait que confirmer cette impression. Une dernière pour la route: le riff de guitare sur le morceau suivant touch this light me fait penser aux groupes de rock anglais dans la lignée des arctic monkeys ou des kooks et j'en passe... On pourrait passer des heures à analyser Cold Hard Want simplement du point de vue des influences qui font le son si particulier des House Of Heroes.

Divertissant et édifiant, sont les maîtres mots de Cold Hard Want. Divertissant parce que l'album est rempli de surprises musicales, des chansons aux qu'elles on ne s'attend pas, c'est une réelle énergie positive qui se dégage quand on écoute. C'est bien simple, la première fois que je l'ai écouté j'avais envie de sauter dans tous les sens tellement il m'a donné la patate. Non seulement il est divertissant, mais il réussit le tour de force d'être également édifiant, on retrouve des paroles engagées et encourageantes pour la vie d'un croyant. Rien que le dernier titre de l'album i am a symbol mériterait qu'on s'y attarde, théologiquement parlant.

D'un point de vue purement musical, le groupe ne renie absolument pas leurs origines ni leurs albums précédents. On y retrouve encore et toujours ces morceaux rock aux mélodies entrainantes qui ont fait les beaux jours du groupe d'outre atlantique, on pense notamment à Dance, Remember the empire ou encore l'excellent morceau touch this light. Autre facette du groupe, la musique pop et les supers ballades qu'on retrouve sur chacun de leurs précédents albums, la aussi Cold Hard Want ne déroge pas à la règle: on a parlé de the cop, mais il y a aussi we were giants ou angels of night. Les HOH évoluent musicalement dans un style que les mauvaises langues pourraient qualifier de vu et revu, mais le groupe arrive encore et toujours à surprendre ses fans avec à chaque fois, un meilleur album que le précédent. La qualité et la diversité des chansons, des arrangements qui frôlent la perfection, des choeurs bien placés et utilisés avec parcimonie, un son carré et propre (...bref on sent les heures de travail qu'il y a derrière) en font sans nul doute l'album de la maturité pour les 4 américains qui cette fois on placé la barre bien haute.

Pour les fans de la première heure courrez acheter l'album, une fois de plus il sera à la hauteur de vos attentes voir même plus. Pour ceux qui ne connaissent pas encore House Of Heroes (si, si, ça peut exister), c'est le moment ou jamais pour découvrir un groupe désormais incontournable. Cold Hard Want c'est comme un diamant poli aux multiples facettes, à chaque écoute il brillera d'une manière différente, à chaque écoute on sera frappé par un autre détail. C'est un album à avoir sans hésitation, et surtout à écouter en boucle ! En tous cas cela fait un rendez vous (bien) réussi de plus pour les 4 américains, vivement le prochain !

 

Partagez cet article

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :