Phinehas - The Bridge Between EP

Phinehas - The Bridge Between EP
 

Un an après avoir sorti thegodmachine, Phinehas est de retour avec un EP, The Bridge Between, qui est dans la même lignée que son prédécesseur. A se procurer, donc.

Phinehas -_The_Bridge_Between_EPSur thegodmachine, le groupe faisait un étalage de maturité surprenant pour un groupe si jeune, provoquant du headbang et air guitar en écoutant les titres aussi entrainants et accrocheurs qu'ils avaient enregistrés sur ce cd. Il est vrai qu'ils font penser à un très bon croisement entre August Burns Red et As I Lay Dying, une comparaison flatteuse dénuée de connotation négative qui pourrait être difficile à assumer. Et voilà qu'il y a quelques semaines, ils annonçaient la sortie d'un EP qu'aucun de ces illustres noms n'avait sorti jusqu'à présent : un album acoustique. Certes, pas complètement acoustique, plutôt un mix entre des b-sides de thegodmachine et trois versions acoustiques de chants de cet album, et un nouveau.

Bien sûr, ce genre d'EP a déjà été fait maintes fois. Le concept est cependant intéressant, et le nom explicite : The Bridge Between (le pont entre). C'est clairement destiné aux fans dans le but de les faire attendre un prochain album qui n'a pas encore été annoncé, et le but est atteint. Pour commencer, les b-sides sont époustouflants. De nombreux groupes rêveraient d'avoir écrits ces titres, qui pourtant n'ont pas été jugés assez bons pour être inclus dans thegodmachine. Ils sont rapides, catchy, présentent les mêmes riffs de dingue auxquels le groupe nous a habitués, et ils fonctionnent parfaitement. Ecouter un mashup entre AILD et ABR donnerait le même résultat. Même le style de chant de Sean McCulloch ressemble à celui de Tim Lambesis.

Sans surprises, le premier chant et single de l'EP, Panhammer, est une bombe. Il est tellement bon que je ne comprends même pas pourquoi il n'a pas été mis sur thegodmachine. A part le fait que cet album est excellent en l'état, bien sûr. Il comporte tout ce qu'on voudrait entendre dans un chant de métalcore. Il ajoute même un solo de guitare bien chiadé qui fait de lui le meilleur titre heavy de l'EP. Ceci dit, les deux autres sont également vraiment bons ... et laissent la place après David And The Gate aux quatre chants acoustiques. A part Enkindler, les trois autres sont des versions acoustiques de chants présents sur thegodmachine. Et si l'on pouvait s'attendre à des versions identiques, avec simplement des guitares acoustiques remplaçant les électriques, et une batterie moins puissante, il n'en est rien. Les membres de Phinehas ont adaptés chaque chant, changeant parfois l'intro, le break, remplaçant le scream par du chant clair, bref recréant leurs propres œuvres pour leur donner une nouvelle vie. Et ça marche. Même The Wishing Well, qui était pourtant la ballade métal de l'album, a été modifiée, avec l'apparition d'un piano (joué par Ann Marie Flathers) pour rajouter une texture mélancolique.

Phinehas ne cesse d'impressionner. thegodmachine était une réussite, cet EP suit la même ligne de qualité, en mettant en avant la versatilité de ses membres. Ceux qui ont apprécié thegodmachine ne pourront qu'apprécier cet EP, qui dévoile une nouvelle facette d'un groupe fascinant. Ceux qui ignorent qui est ce groupe se doivent d'écouter cet album, pour ensuite mieux se diriger vers le LP.


 

Informations complémentaires : Label : Red Cord Records
Durée : 26:59 (7 titres)
Sortie : 22 Janvier 2013
Genre : Métalcore / Acoustique

Liste des titres :
1 Panhammer
2. Well If the Earths Are Stopped, Then the Fox Faces the Hounds
3. David and the Gate
4. A Pattern In Pain (Acoustic)
5. Enkindler
6. Crowns (Acoustic)
7. The Wishing Well (Acoustic, Feat. Ann Marie Flathers)

Membres du groupe :
Sean McCulloch (voix), Jason Combs (guitare), Bryce Kelley (basse), Lee Humerian (batterie)

Sur internet :
Facebook

Acheter l'album :
Boutique Beehave

 

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :