In Vain - Ænigma

In Vain - Ænigma
 

Que tu aimes les screams mode blackeu, les greugreu du death, le chant clair bien proprounet ou même les chœurs à plusieurs voix, tu vas prendre ton plaisir. Tu préfères le mid-tempo, ou peut-être qu'il te faut tes 200 bpm pour que tes poils se dressent... T'es du genre guitare-héros et tu attends que ça tricote sévère, ou peut être que tu as un poster de Joe Jordison dans ta chambre, t'inquiète pas, t'en aura pour ton grade. La Norvège nous offre une fois de plus ce qu'on trouve de mieux en ce moment sur la planète metallique. Ça s'appelle Ænigma du groupe In Vain, c'est sorti l'année dernière chez Indie Recordings et j'ai dû revoir mon Top3 2013 après cette découverte.

in-vain-aenigma-cd-

Ce n'est pas possible de prendre la mesure de la qualité de cet album à la première écoute tant il y a de diversité à tous les niveaux comme j'essayais de vous le faire sentir dans cette intro maladroite. C'est d'ailleurs une réelle volonté de la part du groupe. Le chanteur Andreas Frigstad précise dans une interview qu'il souhaitait exploiter ces différentes possibilités, un morceau de 7 minutes, un autre avec un texte assez concis, des tempos lents, d'autres beaucoup plus rapides. Il m'a fallu de nombreuses écoutes pour faire le tour des différents chemins empruntés.

Prenez par exemple Hymne til Havet, un morceau très mid-tempo qui sonne plutôt black, un chant hurlé rejoint par une voix gutturale à mi-parcours et un chœur à plusieurs voix en guise de refrain. Attention, ici on ne parle pas d'un petit effet cool juste pour le racolage comme le font souvent nos amis outre-Atlantique, non, je vous parle d'une vraie composition à plusieurs voix, profonde, solennelle... ça prend aux tripes surtout que c'est en norvégien. On se croirait dans une forêt près du cercle polaire autour d'un feu pour une cérémonie de conseil des anciens. Epic comme disent les jeunes :p

On retourne au début de l'album, Against The Grain et Image Of Time qui sont absolument grandioses par leur composition, j'ai presque envie de dire "par leur architecture". Andreas Frigstad et Kristian Wikstøl alternent une nouvelle foi les screams et les growl. Toutes ces voix se répondent au milieu d'un déluge d'accords harmoniques, le tout rythmé par une batterie très présente qui fait varier les coups bien lourds, calés au fond du temps et les roulements de double pédales. Des morceaux longs où l'on se demande comment ça va finir. À chaque transition on imagine que ça va se terminer mais ça repart avec une nouvelle intensité, une nouvelle émotion.

Pour ceux qui ont déjà eu l'occasion de me lire, vous avez vu que j'ai tendance à m'emballer quand un groupe me plaît. C'était le cas pour Extol, et bien figurez-vous que je tente la comparaison. Ces groupes partagent cette belle patrie du metal qu'est la Norvège, mais pas que ça. Les styles sont bien différents mais je retrouve dans ces deux groupes quelque chose que j'ai du mal à décrire. Au-delà de faire du rock'n roll, ces mecs mettent toute leur intelligence au service de la musique. Du métal intelligent, c'est pourri comme description mais c'est exactement ça. Ce n'est pas juste le côté expérimental qui donne cette impression, c'est la qualité du résultat final.

Les deux précédents albums étaient déjà dans la même veine avec la même approche vocale, des compositions très riches également, mais ce coup-ci la production a énormément changé. La différence est flagrante et le mastering sublime les talents de ce groupe. On est clairement monté d'un niveau et In Vain arrive à convaincre tout le monde. Vous n'avez qu'a faire une petite recherche sur le net pour voir d'autres commentaires sur cet album, tout le monde est unanime.

Pour pinailler, moi qui aime bien les groupes engagés, In Vain n'est clairement pas un groupe qui vise l'évangélisation et ils le revendiquent. On cherche même quel est le rapport avec le white metal. Le chanteur et le guitariste Johnar Haaland sont chrétiens, ce sont eux qui écrivent les textes mais ne cherchent pas à faire de prosélytisme. Ce n'est qu'un goût personnel et parce que je ne trouve aucune autre critique à adresser à ce disque mais c'est vrai qu'en prenant les paroles, on cherche péniblement les traces de notre Créateur alors d'ici à classer ce groupe dans le white...

Aller, je termine quand même avec un dernier mot sur le morceau qui clôture l'album, Floating In The Murmuring Tide. Une grosse leçon de musique ! On repart dans quelque chose de puissant et solennel puis le calme arrive avec une guitare sèche et un saxo pour apporter de la légèreté. On poursuit avec tout cet ensemble qui s'emmêle et s'imbrique avec une forte intensité. La gratte électrique plante son solo, le cœur la suit et on retrouve notre saxo qui emmène le tout dans un délice de sonorités douces et violentes à la fois. Un pur moment d'extase !

 

Informations complémentaires :Label : Indie Recordings
Durée : 59:06 (9 titres)
Sortie : 11 Mars 2013
Genre: Death/Black progressif

Liste des titres:

  1. Against the Grain
  2. Image of Time
  3. Southern Shores
  4. Hymne til Havet
  5. Culmination of the Enigma
  6. Times of Yore
  7. Rise Against
  8. To the Core
  9. Floating on the Murmuring Tide
Membres du groupe

Johnar Haaland (guitare et chant), Andreas Frigstad (chant), Sindre Nedland (clavier et chant), Stig Reinhardtsen (batterie), Kristian Wikstøl (basse et chant), Kjetil Pedersen (guitare)

Sur internet

Facebook - MySpace - Twitter

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

GouNiNi

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :