Demon Hunter - Extremist

Demon Hunter - Extremist
 

Demon Hunter n'est pas un groupe comme les autres. Il fait extrêmement peu de concerts, sort ses albums à un rythme régulier, et si ses membres étaient au courant, ils pourraient se vanter de faire partie d'un des seuls groupe de métal chrétien à être vendu par Sephora. Ce dernier point fait que Demon Hunter contient de nombreux fans en France, impatients de pouvoir écouter l'intégralité d'Extremist, maintenant que déjà trois titres, Artificial Light, The Last One Alive et I Will Fail You, ont déjà été révélés. Il faudra pour cela attendre le 18 mars prochain.

demon hunter_extremistL'écoute de ces titres permet de comprendre que cet Extremist ne prend pas complètement la suite de True Defiance, sorti il y a deux ans. Bourrin du début à la fin, cet album se plaçait à sa sortie comme un ovni dans la discographie des américains, différent des autres, avec ses chants aux rythmes rapides et aux screams massivement utilisés. Loin, bien loin du style caractéristique de la bande à Ryan Clark, si prisé par leurs fans, avec ce mélange de heavy et de mélodies et du chant principalement clair.

Dans ces trois titres dévoilés se trouve I Will Fail You, qui est une ballade profondément ennuyante quand écoutée seule. Mais dans le contexte de l'album, il est plutôt cohérent et fait suite à quatre chants de bonne facture, commençant par Death, qui fait monter la sauce avec maitrise, malgré toujours ce rythme lent mais typique du groupe. Avec à peine 2:36 au compteur, ce titre laisse rapidement la place à Artificial Light, que tout le monde connait à présent. Avec son ambiance plus énervée, il aurait pu être glissé dans la dernière galette de DH, même s'il est adouci par son refrain tout en mélodie. Si What I'm Not commence comme un titre de Red, on revient rapidement en territoire connu avec un refrain particulièrement entrainant, limite pop, assurément catchy. Et ce n'est pas la présence d'un synthé qui enlèvera cette impression, pas désagréable pour autant. On redescend en pression avec le quatrième titre, The Last One Alive, qui flirte clairement du côté du métal alternatif trendy à la Sent By Ravens ou Write This Down pour leurs chants les plus calmes.

Alors quand arrive le très mélancolique I Will Fail You, on n'est pas surpris. Si ce n'est de constater que cette ambiance mid-tempo revient trois titres plus tard avec le très ennuyant Hell Don't Need Me, qui fait suite au très énergique Cross To Bear, du moins jusqu'à son break. J'ignore si le groupe a fait un effort particulier pour les enchainements, mais on sent une continuité entre les chants, permettant à ces derniers de suivre en harmonie. Heureusement, le reste de l'album reprend un peu de tonus jusqu'au bouquet final The Heart Of A Graveyard dont je laisserai la surprise de la découverte à ceux qui achèteront l'album ou l'écouteront en streaming lors de sa sortie.

Ryan Clark a déclaré récemment que cet Extremist était l'album dont lui et ses compères étaient le plus fier. On peut comprendre pourquoi en écoutant cet album, qui synthétise dans chaque chant tous les éléments de la discographie du groupe depuis ses débuts. Les fans seront comblés.

 

Informations complémentaires : Label : Solid State Records
Durée : 12 titres
Sortie : 18 Mars 2014
Genre : Métal alternatif

Liste des titres :
  1. Death (2:34)
  2. Artificial Light (4:29)
  3. What I'm Not (4:00)
  4. The Last One Alive (4:25)
  5. I Will Fail You (4:44)
  6. One Last Song (4:20)
  7. Cross to Bear (4:29)
  8. Hell Don't Need Me (4:06)
  9. In Time (4:58)
  10. Beyond Me (4:23)
  11. Gasoline (3:56)
  12. The Heart of a Graveyard (4:07)
Sur internet :
Facebook - Site Officiel

Acheter l'album :
Boutique Beehave

 

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :