Saving Grace - The Urgency

Saving Grace - The Urgency
 

Saving Grace reviennent et ils ne sont pas contents. Il y a urgence visiblement (si si, j'ai osé la faire). Mais pourquoi donc sont-ils si pressés ces jeunes néo-zélandais ? Tout va pourtant pour le mieux, la Corée du Nord bichonne ses ogives nucléaires avec le bon Kim en guise de psychopathe, le président français vire son premier guignol et en mets un autre à la place, les pics de pollution s'intensifient et ma voisine donne toujours de la voie après 1h du mat'. Non vraiment, je ne vous pas de quoi s'inquiéter. Le monsieur sur la pochette semble avoir pourtant un autre point de vue que le mien... Le temps presse et pour cause, l'humanité ne semble pas au mieux de sa forme. Saving Grace rentre dans le tas avec la ferme intention de secouer les consciences endormies.

Saving-Grace-The-Urgency-Cover-Art-1024x1024

Je ne vais pas vous présenter ce groupe qui nous sort son 4e album et nous délivre un metalcore tout à fait sympathique depuis 2005. Je ne connais pas en détail les précédentes galettes pour vous dire s'elles sont tous de qualité mais je me souvienne de King Is Coming qui avait mis sa petite claque de rigueur derrière les oreilles. En tout cas le groupe a gardé la même trajectoire musicale avec un ensemble globalement plus rapide et un chant plus varié. On obtient un concentré d'énergie très efficace. Comme souvent, pour l'originalité il faudra chercher ailleurs que dans la maitrise de la double, du scream et de leur capacité à balancer du break. Ils sont assurément bons dans le domaine, mais tout autant que leurs 6344 camarades ricains.

Bref, revenons à notre homme mennoté qui hurle les flammes d'un message parfaitement clair. Il est grand temps de se rendre compte que ce monde ne tourne pas rond. Il est grand temps de prendre conscience que l'homme est sous l'emprise d'un mal dont il n'est pas capable de se libérer tout seul. "Over and over again... still making the same mistakes" dans The Temple of the Snake, "Who is this man that stares back from the mirror? Is this beast my own creation?" dans Descent, ne me dites pas que ces paroles vous laissent de marbre et que vous ne vous sentez pas concernés.

Le même constat est fait à plus grande échelle, Horse Apple balance un "This is the age of vanity. A self-obsessed generation publicly masturbating". C'est tranché et ça fait pas dans le détail. Les mecs ont un truc a dire et le mieux est de prendre les paroles pour s'en rendre compte.

Saving Grace font parti des groupes actuels, avec For Today, qui ne sont pas simplement là pour qu'on se muscle la nuque, mais qui sont aussi au rendez vous sur le fond, et ça, ça fait bien plaisir. Bref, un album musicalement bien golé qui s'apprécie avec le livret sous le nez.

Informations complémentaires :Label : Facedown Records
Durée : 38:54 (13 titres)
Sortie : 21 Janvier 2014
Genre: Metalcore

Liste des titres:

  1. +0
  2. Like a Trainwreck
  3. 1994
  4. Descent
  5. Horse Apples
  6. The Banks of the Otara
  7. Was: Is
  8. Ceremony
  9. The Anthem of the Underground
  10. Temple of the Snake
  11. The Man Who Painted the Pavement
  12. Ablaze
  13. The Urgency
Membres du groupe

George White (guitare), Vasely Sapunov (guitare), Shaun Anderson (batterie), Mike Benson (basse), Nicholas Tautuhi (chant)

Sur internet

Site - Facebook - MySpace - Twitter

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

GouNiNi

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :