Spoken - Spoken

Spoken - Spoken
 

Spoken nous livre son 7ème album, portant le doux nom de ... Spoken. Un album éponyme donc, ce qui est une bonne idée tant l'album est conforme au style du groupe depuis des années.

ImageLabel : Alternative, Post-Hardcore
Genre : Tooth & Nail Records
Sortie: 23 septembre 2007
Durée : 38'15

Ah, Spoken ... chaque fois que j'entends ce nom, je replonge des années en arrière quand, fraichement arrivé en 2nde au lycée, je suis tombé sous le charme ravageur de Rage Against The Machine. Quelques années après, je découvrais un groupe américain très peu connu, dont le son était calqué sur celui de la bande à Tom Morillo et Zach de la Rocha, allant jusqu'à reprendre son timbre de voix si particulier. Puissance, frénésie, passion, tout y était. Sauf, bien sûr, le contenu lyrique, beaucoup moins véhément, et surtout non orienté horizontalement à gauche, car verticalement vers le haut. Une rencontre scénique à Cornerstone 2000 convaincante, puis les années ont passées, voyant Spoken abandonner le rapcore. Leur dernier album, Last Chance To Breathe, sorti en 2005, était une merveille. C'est donc avec beaucoup d'expectations que j'attendais cette nouvelle réalisation.


Après une courte intro, les choses commencent en grand avec History Erased, reprenant tous les ingrédients du son estampillé Spoken. Grosses guitares au son très très saturé, batterie entrainante, et la voix de Matt Baird. Cette voix, il convient de le préciser, est particulière et peu banale. Autant elle convient parfaitement au rap métal, autant dans le style actuel de Spoken nécessite un temps d'adaptation conséquent. Aigüe, nasale et proche de l'éructation permettent de la définir dans les moments hurlés. Egalement aigue en chant normal, elle passe beaucoup plus facilement, et c'est avec plaisir que les deux sont alternés tout au long de l'album, démontrant la versatilité du chanteur. D'ailleurs c'est la grande évolution par rapport au précédent opus, il ne fait aucun doute que Matt a travaillé son chant pour le rendre plus agressif et moins strident (plus "humide" je serais tenté d'ajouter).

Les trois premiers chants sont d'excellente facture et assez semblables, propulsés par d'intenses riffs et de frénétiques sections rythmiques.
Le tempo change avec le très pop Trading in This Troubled Heart. Attention, ce n'est pas de la soupe, mais une ballade typique à Spoken, tout comme le chant suivant, You're The One, carrément un slow spokenien.
Après cet interlude, on revient à la vie à la vitesse de l'éclair avec Brought To Life, au rythme effréné. Long Live The Dream est plus lent, mais plus lourd, et pas du tout plus calme. Les chants enchainent les refrains entrainants comme un dopé accumulerait les records du monde, le tout servi par une batterie faisant vibrer la cage thoracique.
La fin de l'album est en roue libre pour le plus grand plaisir de nos oreilles, Spoken se payant même le luxe de proposer une ballade instrumentale de plus de 6 minutes avec Start The Revolution... un grand moment de rock 'n roll.


Spoken nous a toujours habitués à de solides textes. Cet album ne déroge aucunement à la règle. Les chants sont clairsemés de thèmes spirituels, et il n'est pas question ici de cacher sa foi au moyen de poésies détournées. Il est ici question du pardon, de l'amour de Dieu pour nous (et oui, il s'agit de ça dans You're The One), de chute loin de lui ... tous les chants ont comme base la relation avec le créateur.


Au final, cet album éponyme est une réussite. Les musiques sont efficaces et les paroles du même acabit. Mais je ne peux m'empêcher de ressentir comme s'il s'agissait d'un pas en arrière par rapport à Last Chance To Breathe. On pourra toujours arguer que la barre était montée bien haut, et qu'il était difficile de faire mieux. Mais si je suis tatillon sur la fin, c'est qu'il lui manque juste un petit quelque chose pour en faire un album exceptionnel.


Liste des chants :
   1. History Erased - 2:20
   2. Close Your Eyes - 3:14
   3. Not Soon Forgotten - 2:43
   4. Trading in This Troubled Heart
   5. You're the One
   6. Brought to Life
   7. Long Live the Dream
   8. Start the Revolution
   9. The Meaning Of...
  10. When Hope is All You Have
  11. The Answer

Spoken :
* Matt Baird - Chant
* Jef Cunningham - Guitare
* Aaron Wiese - Guitare
* Brandon Thigpen - Basse
* Oliver Crumpton - Batterie

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :