Wavorly - Conquering the Fear of Flight

Wavorly - Conquering the Fear of Flight
 

Il est coutume de dire que la première impression forge l'opinion. Alors quand un album commence avec des violons et autres instruments, on peut se demander si on ne tient pas entre les mains un futur classique ...

ImageLabel : Flicker Records
Genre : Modern Heavy Rock
Sortie : 12 Juin 2007
Durée : 49'56

Le monde du rock est tellement spacieux qu'il est difficile de tirer son épingle du jeu en proposant un concentré de clichés, de sons déjà entendus ailleurs et de schémas musicaux tout faits. Pour éviter de tomber dans ces travers, la bande de Wavorly a décidé d'incorporer presque à temps complet un orchestre composé principalement d'instruments à cordes (violons, violoncelles, en plus des habituelles guitares). Sur les quatorze titres constituant Conquering the Fear of Flight, trois seulement en sont dépourvus. Intro, outro, interludes, voire même breakdowns, les cordes sont partout, et l'enchaînement est des plus efficace.

Ainsi, après une introduction m'ayant obligé à vérifier que je n'avais pas chargé le mauvais CD dans la platine, Madmen m'a bien vite rassuré. Attaquant à coups de guitares électriques saturées au son très lissé, le chant définit avec son successeur Part One le son de Wavorly. Il possède en outre la particularité de présenter un des plus beaux breakdowns jamais entendu dans un chant. Et ce tous genres confondus. Certains groupes de métalcore pourraient en prendre de la graine.

Avant de poursuivre, je voudrais revenir sur l'introduction. En grand amateur de musique classique, j'ai été particulièrement séduit par cette entrée en matière réussie, possédant tous les ingrédients d'une musique de chambre : début avec violoncelle et violon, arrivée progressive d'un piano tandis que les violons continuent leur valse ... on se laisserait porter de la sorte pendant des heures, s'il n'y avait le chant suivant pour nous rappeler qu'il s'agit avant tout d'un album rock dont les musiciens apprécient les guitares saturées. Mais là encore, un autre grand point positif est à relever : la transition se fait tout en douceur, sans agression. Ce qui est en soit une grande prouesse, d'autant plus que le booklet nous informe que les parties classiques ont également été composées par le groupe. Je tenais à leur faire cet hommage mérité, cette parfaite exécution conditionnant pour beaucoup mon appréciation de l'ensemble.

Fin de l'aparté, et on se rend vite compte en écoutant les titres défiler que la qualité est au rendez-vous. Peut-être avec un peu de zèle au moment du mixage, le son étant très clair, trop pur. Un autre point d'attention qui pourrait en rebuter certains : la voix du chanteur, qui au contraire des instruments n'est pas claire, avec l'impression qu'il essaie de dépasser ses capacités vocales, et qu'il manque alors de chaleur et de texture. Ce n'est pas évident à expliquer, alors le mieux serait d'écouter par vous-même. Mais la musique compense allègrement.
 
A noter également la présence d'un chant de louange, Praise and Adore (Some Live Without It), premier single de l'album.
 
Les paroles sont intéressantes, et il n'est pas possible de ne pas parler de CS Lewis dont le livre The Great Divorce a très fortement inspiré le groupe. Une valeur sûre, surtout quand on sait que l'idée derrière ce livre est que si l'on compte entrer au Paradis, on ne peut emmener avec soit une partie de l'Enfer, et inversement.


En conclusion, un bon album de modern rock.

Note : 7/10

 

Ressemble à ... Saves The Day, A Fire Inside, Kids In The Way, The Classic Crime

Liste des chants
1. Introducing
2. Madmen
3. Part One
4. Stay With Me
5. Praise and Adore (Some Live Without It)
6. Endless Day
7. Sleeper
8. A Summer's Song
9. Time I Understood
10. Forgive and Forget
11. How Have We Come This Far
12. Twenty Twenty
13. Tale of the Dragon's Defeat
14. The Defeat

Tags:

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :
parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet tn pas cher moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet cheap nfl jerseys moschino outlet online stone island outlet pandora outlet