Articles de Jérémie

Nombre d'articles : 1729
Jérémie

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Rencontre avec Micah Brill, l'homme derrière le groupe de deathcore This Divided World, et qui nous présente la dure réalité d'un groupe qui ne fait pas de concert et qui ne gagne pratiquement pas d'argent, mais qui investit de l'argent dans un projet auquel il croit et est convaincu que c'est ce que Dieu veut qu'il fasse.

Dès les premières secondes d'écoute de "Nothing But Void", le doute m'a attrapé par les oreilles : suis-je bien en train d'écouter le dernier album de Final Surrender, ou d'un album inconnu de b-sides d'August Burns Red ? Pratiquement tout ce que ce dernier a mis en place sur ses albums est repris dans ce titre, que ce soient la rythmique, l’enchaînement des riffs et ces derniers, la dynamique du refrain, il ne manquerait juste que la voix du chanteur soit similaire à celle de Jake Luhrs pour crier au plagiat. Fort heureusement ce n'est pas le cas, et s'inspirer d'un groupe comme ABR est-il une mauvaise idée ? Evidemment non. Et statuer que le groupe indien n'est qu'un clone du groupe américain serait une erreur également. Certes, Final Surrender joue du métalcore sauce américaine, mais passée la première piste, et surtout après plusieurs écoutes, on découvre la patte du groupe. L'interlude de Inescapable est aussi original qu'étrange et court, Walls Of Silence lorgne du côté du deathcore, et quand au dernier titre de l'album, il a dû être composé en écoutant un des deux derniers albums de Korn. Et oui, ça fait bizarre après les six premiers titres, qui étaient plutôt assez homogènes.

Troisième album du groupe de blackened death metal symphonique Renascent, Praise of the Lord God Almighty s'est fait attendre presque dix ans par des fans qui désespéraient un retour des finlandais. L'attente fut longue, mais elle fut récompensée, tant cet album est réussi.

Le festival lyonnais, qui fêtera sa troisième année, vient d'annoncer la suite de son affiche avec six nouveaux groupes à l'affiche, incluant The Devil Wears Prada, qui jouera donc au transbordeur le 13 juin prochain.

33€ la journée, 54€ le pass deux jours, le prix est plutôt sympa, places à acheter ici : https://goo.gl/7zRKT1

Mené par le couple Joe et Laura McElroy, Comrades est un groupe de post-hardcore américain qui a sorti son deuxième album en octobre dernier, chez Facedown Records. Trois membres dont deux mariés, une dualité dans la musique quasi schizophrénique avec des alternances entre post-hardcore énervé donnant envie de mosher et d'ambient à rêver d'étoiles, une foi bien ancrée, voici le mix dont il a été question, entre autres, tout au long de cette interview avec Joe, le guitariste du groupe.

Page 8 sur 346

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :