Tag : Metalcore

Nombre d'articles : 35

Il y a environ un mois, nous rencontrions August Burns Red peut avant leur unique date parisienne et dernier concert d’une longue tournée européenne pour parler notamment de leur nouvel album Phantom Anthem, qui sortira le 6 octobre chez Fearless Records. Avant de lire notre interview et découvrir l’album dans quelques jours, nous vous livrons ici nos impressions sur ce nouveau disque : 11 titres denses et complexes alliant le meilleur cru du Metalcore affiné en fûts de chêne avec une des touches d’originalité plus ou moins heureuses, confirmant encore une fois combien August Burns Red est à la fois une référence du genre et un combo en perpétuelle recherche de renouvellement.

The Devil Wears Prada était en concert à La Laiterie de Strasbourg lundi soir, en première partie d'une grosse soirée incluant Chelsea Grin, Motionless In White et Of Mice & Men. 

Retrouvez les photos de ce concert ci-dessous, prises par Camille Fabro.  

En cette période de fête, la plaie des albums de chants de Noël nous frappe inévitablement. La plupart des artistes Chrétiens nous gratifie chaque année de reprises de classiques avec plus ou moins de réussite et souvent avec beaucoup de paresse.

Final Surrender - Nothing But Void

Dès les premières secondes d'écoute de "Nothing But Void", le doute m'a attrapé par les oreilles : suis-je bien en train d'écouter le dernier album de Final Surrender, ou d'un album inconnu de b-sides d'August Burns Red ? Pratiquement tout ce que ce dernier a mis en place sur ses albums est repris dans ce titre, que ce soient la rythmique, l’enchaînement des riffs et ces derniers, la dynamique du refrain, il ne manquerait juste que la voix du chanteur soit similaire à celle de Jake Luhrs pour crier au plagiat. Fort heureusement ce n'est pas le cas, et s'inspirer d'un groupe comme ABR est-il une mauvaise idée ? Evidemment non. Et statuer que le groupe indien n'est qu'un clone du groupe américain serait une erreur également. Certes, Final Surrender joue du métalcore sauce américaine, mais passée la première piste, et surtout après plusieurs écoutes, on découvre la patte du groupe. L'interlude de Inescapable est aussi original qu'étrange et court, Walls Of Silence lorgne du côté du deathcore, et quand au dernier titre de l'album, il a dû être composé en écoutant un des deux derniers albums de Korn. Et oui, ça fait bizarre après les six premiers titres, qui étaient plutôt assez homogènes.

Pour célébrer les dix années d'existence de leur merveilleux album Messengers, August Burns Red effectue une série de tournées qui les verra faire une escale en Europe cet été. Malheureusement, aucune date n'aura lieu en France, et il faudra aller du côté de l'Allemagne ou de l'Angleterre pour avoir la chance de les voir jouer l'intégralité de l'album sur scène. Toutes les dates de la tournée sont à découvrir ci-dessous.

Page 1 sur 7

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :