Chroniques express (41)

Blank Books - EP1

Les frères Aaron et Jesse Sprinkle, deux mastodontes du rock / métal chrétien, le premier ayant produit la plupart des albums de Tooth & Nail / Solid State, le deuxième étant le premier batteur de Demon Hunter et ayant joué avec bon nombre de formations, se retrouvent plus de vingt ans après leur dernière collaboration et la fin de Poor Old Lu pour un nouveau projet de rock, intitulé Blank Books. Vous avez aimé les albums solo de Jesse, ou Fair, le groupe de Aaron ? Alors cet EP1 est fait pour vous. Moins alambiqués que ne l'étaient ceux de Poor Old Lu, les titres qui le constituent sont des merveilles qui restent en tête, bien servis par la voix tellement reconnaissable d'Aaron et ses compositions bien catchy. Thornhill, Hungry Ghost, et surtout Lean In sont des bijoux.

My Place Was Taken - Imparables EP

Passionnante est l'histoire de My Place Was Taken : en 2014, Abraham Barberi et Jesus Salas se sont demandés comment ils pouvaient aider leur ville natale de Matamoros au Mexique afin d'éradiquer la drogue, l'alcool et la violence qui y sont associés. Leur solution : créer un groupe de deathcore et de chanter l'amour de Dieu tout en incitant à s'aimer les uns les autres. Et voici les compadres qui s'apprêtent déjà à sortir un deuxième EP, intitulé Imparables. Joie des langues, pas besoin d'être bilingue pour comprendre sa signification, à l'inverse des paroles des cinq chansons, toutes screamées en espagnol. Si l'initiative est louable et mérite d'être encouragée, le résultat est quand à lui du deathcore plus préoccupé à en mettre plein les oreilles qu'à vraiment repousser les limites du genre, ou même de s'en approcher. Qu'importe finalement, pour eux le plus important est le message apporté et l'impact espéré.

Sleeping Giant - I Am

De retour sur Facedown Records, le label qui l'a lancé et dont étaient issus les groupes précédents de ses membres, Sleeping Giant sort ce vendredi son ultime album. Baptisé "I Am", titre éminemment spirituel et coulant de source pour une formation aussi engagée, les onze titres sonnent comme un au-revoir pas vraiment assumé. Fortement mélancolique dans leur ambiance, ils s’enchaînent sans vraiment de personnalité propre si ce n'est d'avoir presque tous leur moment de chant clair et leur guest au chant. Trop nombreux pour être tous présentés, ils viennent salut cette légende du hardcore chrétien qu'est Sleeping Giant, sans pour autant participer à un album inoubliable, dont aucun titre ne sort du lot. Adieu.

Originaires de Slovakie, pays d'origine de leur compagnons de label Signum Regis, Within Silence vient de sortir son deuxième album intitulé "Return From The Shadows". Débutant sur les chapeaux de roues avec We Are The Ones, bel hymne de power metal rappelant les plus belles heures de Helloween - est-ce étonnant, vu qu'un ancien Helloween est à la production ? - les slovakes brouillent les pistes avec la suite, qui mise plus sur les effets musicaux variés que sur l'intensité, en se rattrapant sur le quatrième titre. Malheureusement arrivé à la moitié de l'album l'ennui gagne du chemin, surtout avec les 18 minutes du cinquième titre qui contient des passages vocaux féminins bien ratés, alors que d'autres sont magnifiques. Ambivalence dommageable, surtout que le reste de l'album repart sur de bien meilleures bases.Mais dans l'absolu, difficle de reprocher aux slovaques d'avoir pris des risques.

La Rose De Saron - Dracul's Laudanum

Les maconnais de La Rose de Saron sont de retour, dix ans après leur premier album, avec une troisième réalisation marquée du sceau du changement. Exit la batterie et la basse rajoutées par ordinateur, le groupe est à présent un quartet, et l'impact ne peut qu'être positif. Pour autant, l'ajout d'humains ne se traduit pas sur ce Dracul's Laudanum par une augmentation de l'énergie ou du tempo, le groupe semble s'être assagi et miser plus sur des ballades. Et c'est peut-être pour le mieux, tant les titres plus rock n' roll comme Asile l'Abbé et Porno Star manquent de punch et souffrent de quelques longueurs. Tout le contraire des titres plus délicats et comportant un banjo (Un Truc sur le Bras, De Pleurs et de Cris). Lyriquement, le groupe est toujours aussi pertinent et volontaire pour aborder des thèmes délicats et douloureux comme Auschwitz, la prostitution, ou encore la peine de mort, toujours avec justesse.

Spoken - IX

Judicieusement intitulé IX, le neuvième album de Spoken reprend les recettes connues du groupe qu'il utilise avec grand succès depuis qu'il a abandonné le rap-métal de ses débuts. 9ème album, et dix titres qui alternent donc comme attendu entre morceaux de métal ravageur bien qu'alternatif et ballades presque larmoyantes, se positionnant complètement du côté de la louange sur le dernier titre. Loin d'être un copié collé de Breathe Again sorti il y a deux ans, IX incorpore avec succès quelques lichettes de synthétiseurs, Matt Baird n'hésite pas à lâcher de gros screams quand nécessaire (sa voix claire étant toujours aussi magnifique), le tout formant un album parfait pour tous les fans de Spoken, et pour n'importe quel amateur de dichotomie musicale parfaitement assumée et exécutée.

Page 2 sur 7

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :