La Dispute

Sur le planning des concerts de Cornerstone, un nom de groupe se détachait singulièrement. Et pour cause, il était en français. Sans en savoir plus sur ce dernier, nous nous sommes dirigés vers la scène pour en savoir plus. Un excellent concert plus tard,  nous étions en train de discuter, Christelle et moi, avec Jordan, le chanteur.

ladispute_couche.jpg

Salut ! Je m'appelle Jérémie !

Salut ! Et moi je suis Jordan, ravi de te rencontrer !

Je tenais à te féliciter pour ce concert auquel nous venons d'assister, c'est le premier où les échanges avec le public étaient si nombreux et prenant une part importante du spectacle. Quel est ton secret ?

Je ne pense pas que ce soit tant un secret que ça, je pense qu'on essaie de traiter chaque personne qui vient nous voir comme si elle était un membre de notre famille étendue. Nous sommes des passionnés, pas uniquement par rapport à la musique que nous créons mais aussi à cause de la communauté qu'elle génère à côté, et qui nous encourage beaucoup. Toutes ces personnes qui nous gravitent autour nous donnent envie de graviter autour d'elles en retour.

Et vous commencez à en récolter les fruits à présent ?

Et bien, nous faisons ça depuis trois ans maintenant et on a commencé à faire ça juste pour le fun, car nous sommes de grands fans de musique, et des personnes sont venues nous voir pour nous dire qu'ils n'aiment pas seulement ce que nous faisions comme musique, mais que ça signifiait quelque chose pour eux alors tout ça nous a donné envie de continuer de jouer.

Ainsi, trois ans après, nous avons fini l'école et avons maintenant des emplois assez flexibles qui nous permettent de faire autant de tournées que nous pouvons. Alors, oui, on récolte plus qu'on aurait pu l'imaginer et plus que les mots ne peuvent le décrire !

C'est super ! Vote nom, La Dispute, c'est un nom français, tu le sais bien sûr ?

Oui bien sûr !

Et tu sais ce qu’il signifie ?

Oui, c'est comme une bagarre, ou une querelle !

Pourquoi avoir choisi un nom pareil ?

Nous avons choisi ce nom car ... je ne sais pas à quel point tu es familier avec le théâtre classique mais nous avons pris le nom d'une pièce de théâtre française écrite par Pierre Ma---aux, je ne sais pas si je l'ai bien prononcé par contre ?

Je n'ai pas vraiment saisis le nom !

Alors je vais te l'épeler : M-A-R-I-V-A-U-X.

Ah ok : Marivaux (je dois avouer que j'avais compris qu'il parlait de Malraux … j'ai honte)

Voila c'est ça ! L'histoire et les idées présents dans la pièce semblent être les mêmes que nous utilisons dans les textes de nos chants et ça nous vient naturellement. Depuis ça il y a beaucoup de gens qui pensent qu'on s'est inspirés de la chanson du même nom présent sur la bande originale du film Amélie Poulain mais ils se trompent, on s'est vraiment inspirés de la pièce.

N’as tu pas peur qu'avoir un nom étranger ici aux USA peut être un désavantage pour votre renommée ?

Je pense que le plus gros point est que dans l’état dans lequel nous vivons (ndlr: le Michigan) il y a une telle abondance de groupes avec des noms français que ... je ne sais pas ... je ne sais pas non plus comment vous en France vous vous positionnez par rapport à notre langage mais ici nous sommes très intrigués par, en fait, les langues étrangères en général. C'est beaucoup plus satisfaisants esthétiquement que la notre, même si je pense qu'il y a matière à débattre, mais c'est ça notre seule inquiétude, bien que ça nous permette de rencontrer des gens comme vous venant de France et qui se disent "Ah! Intéressant, un groupe américain avec un nom français !".

Tu sais, nous sommes venus vous voir principalement parce que vous aviez un nom français !

Et bien tu vois comme quoi ça marche !

En France, on remarque la même tendance, de nombreux groupes se choisissent des noms anglais, parce que c'est cool.

D’ailleurs il y a un groupe français que j'aime trop, il s'appelle Amanda Woodward et leur nom provient d'un personnage d'une série américaine, mais bon ce n'est pas un groupe connu.

On peut peut-être parler de tes influences car ma femme et moi avons eu la même remarque, concernant ta voix : elle ressemble énormément à celle d'Aaron Weiss, le chanteur de meWithoutYou !

C'est effectivement quelque chose qu'on nous dit souvent, ce qui est un compliment incroyable car je suis un énorme fan de meWithoutYou, nous le sommes tous d'ailleurs, mais ce n'est pas quelque chose que nous avons fait volontairement, il y a beaucoup de groupes qui utilisent cette technique de parler/hurler avec les voix …

Depuis meWithoutYou oui !

Tout à fait, mais même avant eux d'autres s'y étaient déjà mis. Par contre Aaron l'a perfectionné et l'a grandement popularisé. C'est difficile de sortir une influence plus qu'une autre car nous cinq écoutons des musiques tellement diverses, comme par exemple At The Drive In ...

Oui j'avais pu identifier ça.

Normal, nous sommes de grands fans de ce groupe, il y a également Converge qu'on écoute beaucoup ... C'est marrant parce qu'on a des goûts musicaux si différents, et je dirais même que la majorité de la musique qu'on écoute n'est pas aussi heavy que celle qu'on joue, alors je pense qu'on absorbe tout simplement ce qui nous entoure, que ce soit au niveau de la musique, de la littérature, les gens et l'art en général ...

Et qui écoute la musique la plus mauvaise ?

(Rires) Qui écoute la musique la plus mauvaise ? Je crois que ça dépend à qui tu demandes ! C'est très probable qu'on pointerait tous le doigt vers quelqu'un d'autre !

Et de ton point de vue alors ?

(Rires) Qui écoute la plus mauvaise musique ...

Je ne le dirai pas aux autres !

(Rires) Je répondrai moi alors (rires) !

Pourquoi, qu'est-ce que tu écoutes ?

J'écoute principalement de la chanson à texte, je me considère comme un écrivain plus qu'un musicien, alors j'aime beaucoup Vance, qui est un bon auteur, Johanna Newsom, The Mountain Goats, Tom Waits, Aaron de meWithoutYou évidemment ...

A part meWithoutYou je n'en connais aucun !

Tu devrais !

Avec tout ça, est-ce que je peux en conclure que tu es celui qui s’occupe des textes du groupe ?

Exactement !

Et le compositeur ?

On apporte tous notre pierre à l'édifice. Je ne joue d'aucun instrument donc pour l'aspect instrumental ce sont les autres qui s'occupent d'écrire chacun leur partie.

Tu es donc l’auteur. Est-ce que cela a un quelconque rapport avec le nom du groupe, les influences classiques, l'art et le théâtre ...

Oui bien sûr ! Mes influences directes sont probablement celles qui se voient le plus car ce sont celles que les gens distinguent en premier, particulièrement ici parce qu'ils parlent le langage ... Pas tout le monde joue de la guitare, pas tout le monde joue de la batterie, mais tout le monde parle ! Alors oui j'ai toujours été un grand fan de théâtre, de littérature et ça se retrouve forcément dans les paroles vu que je suis celui qui les écrit.

Revenons un peu au festival. C'était votre première fois ici ?

Non, personnellement c'est la 6ème ou 7ème fois que je viens ici, nous sommes tous déjà venus plusieurs fois à part notre bassiste, mais nous avons joué l'année dernière pour la première fois, sur la scène "New Band Showcase" (scène de découverte de nouveaux talents).

Les choses ont-elles changées pour vous depuis l'année dernière ? Vous avez joué cette fois sur la scène Encore 1 qui est bien plus grande !

Oui elle est bien plus grande, je pense que la plus grande différence réside dans la réception du public, et plus que tout la loyauté de ceux qui sont venus. L'année dernière nous avons joué devant pas mal de monde et c'était perturbant pour nous tous, ça nous a rendus humbles … la première fois que nous avons joué on s'attendait à ce que personne ne vienne nous voir et il y a plus de monde qu'on aurait jamais pu l'imaginer qui est venu et qui est revenus nous voir et qui est venu aujourd'hui, c'est chouette !

C'était votre plus grosse scène ?

A Cornerstone, probablement oui. On a plus de public dans notre ville natale, ce qui est un peu normal vu qu'on écume le coin depuis trois ans maintenant ! Jusqu'à 400 personnes viennent nous voir en général la bas.

Vous venez d'où ?

Grand Rapid, dans le Michigan.

Ah oui, pas très loin d'ici !

Non, à peine 7 heures de route.

7 Heures de route, la porte à côté oui ! Tu pourrais traverser toute la France en 7 heures (rires) !

Vraiment ?

Environ 10 heures pour parcourir d'en haut en bas, oui …

10 Heures ... Tu sais 7 heures de conduite ça ne représente pas grand chose pour moi en ce moment. Ca fait cinq semaines de suite qu'on est sur la route ... À un moment on a fait 20h de route non-stop depuis las Vegas jusqu'à Texas, alors 7h c'est rien !

En France, si tu roules 20h de suite, t'es fou. Si tu roules 10h, t'es un peu moins cinglé, et rouler 5h c'est un grand maximum pour la plupart des gens.

Je pense que les gens diraient la même chose ici si tu fais régulièrement 5h de route. Mais c'est la vie que nous avons choisie.

Pourquoi avoir pris cette voie ?

Oh ... C'est naturel pour chacun d'entre nous. Mais c'est une question ... assez importante pour moi. Je n'aurais jamais pu faire quelque chose que je n'aime pas faire, ou qui ne m'aurait apporté autant de satisfaction que ce qu'on fait en ce moment. Je n'ai jamais eu l'occasion de vivre autre chose que ça qui m'ait montré la générosité des gens, qui m'ait permis d'expérimenter leur hospitalité … des gens nous laissent dormir chez eux, nous achètent de la nourriture parce qu'ils savent que nous n'avons pas assez d'argent pour le faire nous-mêmes, ça nous apporte de solides amitiés ... Au final c'est ça la communauté !

la_dispute_photo_groupe_600px.jpg
Ce que vous faites, c’est un ministère, une passion ?

Je pense qu'il s'agit d'une certaine façon d'un ministère, bien qu'on ne se considère pas comme un groupe chrétien. Non pas qu'on ait choisi de ne pas s'appeler de la sorte, mais parce que tous les membres du groupe n'ont pas la même opinion sur la religion. Nous sommes un groupe de gens assez différents les uns des autres du fait de nos arrière-plans. Certains membres sont chrétiens, d'autres sont en recherche, d'autres sont non-chrétiens ...

Ensuite je pense que ça s'étend au-delà du conflit mainstream / underground parce que ces cinq dernières années la culture indépendante souterraine a été manipulée pour être étrangement similaire à la culture mainstream, l'accent est plus mis sur la vente de produit, d'une image ... Pourtant quand je suis tombé amoureux de la musique, quand je découvrais des groupes provenant de cette culture dite souterraine, ce qui m'a attiré vers eux c'est le contenu émotionnel, leur passion, et leur amitié qui était derrière tout ça. Notre avis - et il est partagé par pas mal de nos amis - c'est qu'il est important pour nous de présenter quelque chose d'admirable et d'important dans la vie de tous et pour la communauté, plutôt que d'essayer de vendre, une coupe de cheveux ou des t-shirts ...

Cela m'amène à une question qui je pense intéressera pas mal de monde : comment avez-vous fait pour jouer à Cornerstone ? Vous avez été choisis par quelqu'un, vous avez postulé ? En gros, ça s'est passé comment ?

Tous les ans ils (Cornerstone) font un concours pour le "New Band Showcase" qui est basé sur le vote du public, auquel nous nous sommes inscrits. Nous avons informé notre public au moyen de notre myspace en leur demandant ainsi qu'à nos amis de voter pour nous. Nous sommes aussi très amis avec le groupe Bringing Down Broadway qui vient également du Michigan et qui se sont aussi inscrits, alors on s'est soutenus mutuellement, et on a tous les deux finis dans le top 5 ce qui fait qu'on a pu venir ici et jouer sur la scène du même nom. C'était surréel !

La prochaine étape c'est quoi, jouer sur la scène principale ?

J'espère que non ! Je pense que mainstage, et même la, jouer sur la scène sur laquelle on vient de jouer, ce n’est pas naturel pour nous. C'est super de jouer sur une scène pareille devant autant de monde et je suis très reconnaissant d'avoir pu le faire, mais on a l'habitude de jouer dans des caves et dans des bars, alors jouer sur mainstage, c'est pas trop notre truc, on préfère des ambiances plus intimes. Ce qu'on vient de faire sera probablement ce qu'on fera de plus grand comme scène.

Ca me fait penser à un autre groupe dont j'ai oublié le nom et qui a fait une tournée dans des grands stades et qui a la fin a dit que serait la dernière fois qu'ils feront une tournée de ce genre et qu'ils ne se produiront plus que dans des petites salles plus intimes.

Oui il y a pas mal de groupes qui ressentent la même chose. Je pense que le fait de se retrouver tellement au dessus des autres me rend un peu inconfortable, ça donne l'impression qu'on est ... je ne sais pas, qu'on s'estime être supérieurs aux autres, alors que les gens qui viennent nous voir sont aussi importantes que nous, si pas plus importants que le groupe qui leur joue de la musique. J'aime pouvoir mettre le microphone devant la bouche de quelqu'un, lui toucher l'épaule, c'est bien plus intime !

Et tu nous as vraiment donné l'impression que tu prenais du plaisir sur scène et c'est quelque chose de vraiment appréciable. A part ça, comment vous gérez la vie tous les cinq sur la route, tous dans le même van, il n'y a jamais de petites tensions ?

Un peu, mais c'est vraiment drôle, très souvent la première question que les gens nous posent c'est de savoir si on ne se bat jamais, et ça vient aussi d'autres gars qui sont comme nous dans des groupes !

Sans compter que ça schlingue aussi la dedans !

(Rires) Oh oui ça sent horrible la dedans, c'est pour ça que je ne vous ais pas amenés dans le van pour faire l'interview parce que c'est immonde comme odeur ! Et moi aussi je sens mauvais la après le show, mes plus sincères excuses (rires) ! Oh la la … (rires) ! Notre bassiste était dans un autre groupe avant alors que les quatre autres vivent leur première expérience, et il nous dit tout le temps qu'on s'entend si bien, et je n'arrive pas à me rappeler de la moindre dispute entre nous ! De temps en temps il arrive qu'il y ait des tensions mais tu te mords la langue et laisse la chose couler parce qu'on s'aime tous, et les autres groupes sont vraiment surpris d'entendre ça ! Du genre "quoi vous ne vous battez jamais ?", et c'est vrai on ne se bagarre pas !

Plusieurs fois des groupes me disent que leur groupe est comme une deuxième famille pour eux, et que comme dans une famille, tu n'as pas trop le choix, tu dois aimer les autres comme des frères et sœurs

Oui c'est exactement ça !

Et souvent cela améliore leurs relations entre eux, et avec Dieu, car ils ont besoin de se tourner vers lui pour puiser des forces !

Absolument oui, je peux tout à fait l'imaginer ! C'est bien de connaitre les autres aussi bien, et comme dans une famille, toutes ces petites tensions et autres te rendent plus fort en tant que personne.

De toutes façons en cas de bagarre tu serais le plus faible car tu ne peux pas lancer ta guitare ou un bout de ta batterie à quelqu'un !

(Rires) Exactement ! Mais j'ai l'avantage d'être plus mobile ! Ils ont leurs mains liés et en plus je peux leur lancer mon microphone ! Mais je ne me battrai avec personne dans le van. Ce serait très embarrassant de nous voir nous battre de toutes façons, on est tous assez menus, ce serait pathétique :)

Juste un petit rappel : ne frappe jamais le conducteur !

(Rires) Bien vu, bien vu (rires) !

Et qu'est-ce qu'il t’est arrivé la, cette grosse bosse sur ta tête ?

Je ne sais pas, je me suis fait quelque chose ?

Christelle : C'était pendant le concert avec ton micro !

Jérémie : Il s'est passé quoi ?

Parfois je me cogne avec le micro pendant les concerts ...

Jérémie : T’as fait ça tout à l'heure ?

Christelle : Oui tout à l'heure, t'as pas entendu ?

Jérémie : Ah c'était ça le gros boum ? J’étais en train de prendre les autres musiciens en photo, on dirait que j’ai loupé quelque chose !

Et je me suis cogné quelque chose sur ma poitrine aussi, je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé mais ça arrive …
(et voila Jordan qui monte son t-shirt pour nous montrer une grosse marque rouge sur son torse, témoin d'un choc très récent)

Jérémie: quand le nom de votre groupe vient à l'esprit de quelqu'un, à quoi tu aimerais qu'il pense ?

Je voudrais qu'il sache à quel point on aime cette communauté, à quel point on apprécie tous les gestes que font les gens pour nous encourager, qu'ils sachent à quel point on les aime et qu'on les considère comme une partie de notre famille !

Aurais-tu un sujet de prière quelconque ?

Oui on a un nouvel album qui va bientôt sortir, on l'enregistre la première semaine d'aout et on a encore du boulot à faire dessus, alors je sais que c'est un sujet de prière assez égoïste mais c'est vraiment très stressant pour nous car il ne nous reste plus qu'une semaine, une semaine et demi pour tout terminer et c'est assez tendu ! Alors dès qu'on finit ces petites vacances on rentre à la maison, en restant éveillés toutes les nuits s'il le faut pour terminer !

Je vois ! Par contre l'interview ne sera probablement pas publiée avant ça donc je ne suis pas sûr que les gens pourront prier pour ça ... Autre chose peut-être ?

Oui : qu'ils pensent à nous quand nous serons sur la route, en train de rouler, qu'on soit en sécurité

Je rebondis sur cette info concernant votre prochain album, tu peux nous en dire plus ?

Il s'appelle Somewhere At The Bottom Of The River Between Vega And Altair, ce qui est un nom assez long, il sort normalement le 11 novembre mais on va est en train de repousser la date pour pouvoir terminer la pochette alors il sortira probablement fin novembre. Il sortira chez No Sleep Records, un label basé en Californie et ils nous aident beaucoup, ce sont des gens super, vraiment bien !

Et vous disposez de toute la créativité dont vous avez besoin ?

Absolument ! C'est une des seules raisons pour laquelle on a décidé de travailler avec eux d'ailleurs, on était très hésitants à l'idée de se lier avec un label mais la le gars qui s'en occupe s'est passionné pour ce qu'on fait et on aime ce qu'il fait donc c'est une relation bénéfique pour tout le monde. Il veut simplement qu'on continue de faire ce qu'on fait et nous encourage de n'importe quelle façon qu'il peut, alors on fait la même chose pour lui !

Et pourquoi ne pas avoir choisi un grand label chrétien comme Tooth & Nail ou Facedown ?

Hum ... Ils font pas mal de bonnes choses ...

Vous étiez en contact avec eux ?

Non. On avait déjà parlé avec Tooth & Nail avant, mais je ne pense pas que c'est notre style. Pas qu'on ne se considère pas comme un groupe chrétien, mais comme tu l'as dit la créativité est quelque chose de fondamental pour nous et je n'ai aucune idée de la liberté qu'ils peuvent laisser à un groupe.

Ce sont de grands groupes donc ils estiment probablement avoir leur mot à dire.

Je ne sais pas, je ne pense pas que cela serait une relation très harmonieuse, on se sent beaucoup plus à l'aise sur un label plus jeune.

Plus jeunes et plus petit, comme pour les salles de concert !

T'as tout compris !

Un dernier mot pour la France ?

Salut ! On aimerait vraiment venir vous voir, c'est un de nos rêves. Notre premier rêve était de sortir un vinyl, ce qu'on a fait, ensuite c'était de faire une longue tournée, ce qu'on vient de faire, et maintenant il nous reste à venir en Europe !

Vous devriez venir à Dijon, c'est la qu'on habite !

On s'en souviendra, et on reste en contact ! Et on viendra ! Merci beaucoup !

 

Partagez cet article

Tags:
Plus dans cette catégorie : « Living Sacrifice Flatfoot 56 »

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :