Ocean Is Theory

Nous avons rencontré le groupe Ocean Is Theory lors du festival Cornerstone 2008 aux USA. Bien qu'il soit toujours intéressant de rencontrer un nouveau groupe rien que par l'aspect novateur, ce qui nous a marqué avec ce groupe était sa maturité. A l'occasion de la sortie de leur nouvel EP, j'ai recontacté le groupe pour une interview avec leur chanteur, Josh Williams.

Ocean Is Theory est composé de Clay Carter (Batterie), Kevin Cerbone (Basse), Nick Novak (Guitare), Josh Williams (Voix, Guitare)

Jérémie :
Salut Josh ! Quand on s'est vus lors du Cornerstone 2008 tu étais assez emballé par le fait qu'un représentant de Tooth & Nail allait venir vous voir jouer. Pourtant, après deux EPs, vous êtes toujours indépendants. Comment cela est-il possible, surtout avec le fait que selon Smartpunk Ocean Is Theory fait partie des groupes non-signés les plus populaires ? Est-ce une sorte de choix ?
Josh :
Salut ! Ca fait plaisir de te reparler. Oui, tu peux dire qu'il s'agit d'un choix à présent. Nous sommes assez enthousiastes par rapport au futur et on essaye d'accrocher ce qui pourraient être les meilleurs choix pour nous. On verra ce que l'année 2010 nous apporte !
Jérémie :
Pendant encore combien de temps te vois-tu rester indépendant ?
Josh :
Aussi longtemps qu'il le faudra. Etre un groupe en tournée nous prend pas mal de temps et on s'en sort bien. Nous sommes très heureux de pouvoir nous construire une carrière en commençant d'en bas. Quand tu montes rapidement, plus dure est la chute !
Jérémie :
On vous suit depuis Cornerstone 2008 alors nos lecteurs doivent vous connaitre à présent, mais dans le doute pourrais-tu nous raconter brièvement votre histoire ?
Josh :
Nous sommes un groupe d'indie rock, originaire d'Atlanta, aux USA. Cela fait deux ans que nous existons, nous sommes quatre jeunes garçons agés de 19 à 21 ans et avons déjà sortis deux EP et passons l'année à faire des tournées.
Jérémie :
Il y a pas mal de groupes qui ont le mot "Theory" dans leur nom et je ne peux m'empêcher de penser à The Juliana Theory. Est-ce que ce groupe fut une grande influence pour vous ?
Josh :
C'est marrant que tu dises ça, j'écoutais TJT à l'époque, mais pas tant que ça. Par contre je ne pense pas vraiment qu'en tant que groupe ils aient été une influence pour nous.
Jérémie :
Concernant TJT Brett Detar disait que ce nom n'avait aucune signification et qu'ils l'avaient choisi plus ou moins par hasard. Est-ce la même chose pour Ocean Is Theory?
Josh :
Non, OIT signifie quelque chose. Les vagues de l'océan ne cessent de venir, et je crois que c'est plutôt incroyable. Si Dieu à créé les océans et les vagues, peut-être as-t-Il créé cela pour nous comme un exemple physique et un rappel pour qu'on puisse voir Son amour et Son pardon. Quoi qu'il se passe au bord de l'eau, les vagues n'arrêtenront jamais de venir, alors quoi qu'il nous arrive, Il n'arrêtera jamais de nous aimer.
Jérémie :
Après "Into The Mouths Of Lions" en 2008 vous venez de sortir "In My Blood Again" fin septembre. Comment se déroulent les ventes, et quel genre de commentaires as-tu entendu à son sujet ?
Josh :
De bonnes choses ! On ne pourrait être plus heureux avec ce qu'il se passe et avec la direction qu'on prend. Les gens se l'arrachent lors de nos concerts et la nuit dernière le public chantait chaque mot de nos nouveaux chants.
Jérémie :
Y a-t-il une signification particulière derrière le titre ?
Josh :
Oui. Ah, on aime à ce que chaque chose ait une signification. C'est un peu comme un appel à Dieu après avoir été déconnecté et sec pour une saison. c'est comme si on lui disait "Je te veux de nouveau dans mon sang".
Jérémie :
Est-ce que tu pourrais nous décrire cet EP, autant musicalement que lyriquement ?
Josh :
Musicalement, c'est un pas en avant pour nous, il est plus mature que notre précédent EP. Par rapport à ce dernier il est plus brut et moins commercial et expérimental. D'un point de vue des paroles, je pense qu'il est plus honnête et parle beaucoup des difficultés qui viennent quand tu es justement déconnecté de Dieu, et comment tu peux toujours essayer de tirer des plans pour ta vie, mais tu ne peux pas vraiment contrôler tout ce qui t'arrives.
Jérémie :
Il a été produit par Matt Malpass qui a travaillé avec de grosses pointures comme Copleand & Relient K. De quelles façons son expérience a aidé à définir votre nouveau son qu'on peut entendre sur ce dernier EP ?
Josh :
Oui, nous aimons beaucoup travailler avec Matt. Il nous a poussé dans les chants pour quelques touches finales que nous avons effectuées en studio, et nous l'avons pas mal poussé pour qu'il laisse le son brut et qu'il ne l'épure pas trop !
Jérémie :
Comment s'est passé l'écriture ? Est-ce que tu t'occupes de tout, ou est-ce un travail de groupe ?
Josh :
En général Nick ou moi-même venons avec l'idée de base, et chacun s'occupe d'écrire la partie le concernant lors qu'on répète ensemble. Une fois qu'une première ébauche du son est trouvée, j'y applique des textes.
Jérémie :
Quel est ton chant préféré sur cet EP, et pourquoi ? Est-ce en raison de la musique ou des paroles ?
Josh :
J'apprécie énormément Twenty Nine Eleven car c'est le chant le plus différent de tout ce qu'on a pu écrire jusqu'à présent. Il est super fun et frais !
Jérémie :
Qui s'est occupé de la pochette, et que représente-t-elle ? C'est ta maison ?
Josh :
Un mec nommé Brian Manley travaillant pour funwithrobots.com s'est occupé de la pochette et prend en charge d'une manière générale tous nos travaux de design. Pour la pochette c'est un ensemble de photos mises ensembles et qui forment une photo de la ville de Savannah, qui n'est pas notre domicile, mais qui est à quatre heure de routes. Cet art se marie bien avec notre musique.
Jérémie :
Vous êtes tous chrétiens dans le groupe, je ne me trompe pas ?
Josh :
Exact.
Jérémie :
Alors est-ce que tu vois OIT plus comme un ministère, ou plutôt comme une façon de faire de la bonne musique tous ensemble ?
Josh :
Clairement les deux. Nous faisons la musique parce que nous aimons ça et parce que nous sommes chrétiens. Nous essayons d'aimer les gens et de servir Dieu au moyen des opportunités qui nous ont été données.
Jérémie :
Merci beaucoup Josh. Est-ce que tu as un sujet de prière particulier ?
Josh :
Et bien nous sommes en pleine tournée, alors prie pour qu'on soit en sécurité (beaucoup de groupes ont été cambriolés dernièrement aux USA, j'ai entendu le chiffre de cinq groupes par semaine), et que cette tournée soit un succès.
Jérémie :
Le dernier mot est pour toi, c'est l'occasion de montrer ta reconnaissance envers tous tes fans français !
Josh :
Merci infiniment à toi qui écoutes notre musique, ou qui parle de nous à tes amis. Continue de passer le message pour qu'on puisse venir bientôt ! Nous aimerions tant visiter ton pays magnifique et te souhaitons le meilleur. La vie est trop courte pour ne pas se prendre en charge et en faire ce que tu veux ! Que Dieu te bénisse.

 

Partagez cet article

Plus dans cette catégorie : « Flatfoot 56 Pillar »

Éléments similaires (par tag)

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :