Morgan Wright (I The Breather)

Considérés comme le prochain August Burns Red depuis la sortie de leur album These Are My Sins (chez Sumerian Records), les membres d'I The Breather surfent actuellement sur la voie du succès. Mais si seul l'avenir nous dira s'ils connaîtront le même succès que leurs compatriotes, c'est sur la carrière de son groupe que Morgan Wright, batteur du groupe, préfère se concentrer. Ca tombe bien, on ne lui a posé de questions que sur son groupe.

i_the_breather

De gauche à droite : Morgan (batterie), Jerad (guitares), Armand (basse), Spencer (voix), Justin (guitares)

Jérémie : Salut ! Avant de parler de votre nouvel album, These Are My Sins, peux-tu te présenter ainsi que tes camarades ?

Morgan : Salut, je m'appelle Morgan Wright et joue de la batterie dans I The Breather, en compagnie de Justin Huffman à la guitare, Shawn Spann au chant, Jered Youngbar également à la guitare, et Armand Vincent à la basse.

Jérémie : Quand et par qui à été créé I The Breather ?

Morgan : Justin et moi avons créé le groupe. Nous avons joué ensemble dans plusieurs groupes, et même quand nous n'étions pas dans le même groupe nous nous retrouvions dans ma cave pour jammer ensemble. Finalement à force de jammer ensemble nous avons fini par créer I The Breather, qui a fini par devenir le groupe actuel.

Jérémie : Le nom signifie-t-il quelque chose de particulier ? Car bon, on respire tous, donc il doit bien y avoir une sorte de métaphore derrière ce choix ?

Morgan : Il y a bien sûr une signification derrière notre nom. "I The Breather" (qu'on peut traduire par "Je suis quelqu'un qui respire") est une métaphore qui fait référence à "Breathing Is Meaning" (littéralement "la respiration est un sens"). Sans le Seigneur qui nous bénit avec le souffle de vie nous ne pourrions vivre, nous ne serions pas sur cette terre.

Jérémie : Vous venez de sortir votre premier album intitulé "These Are My Sins". Comment le décrirais-tu ? Quelles sont ses forces pour toi ?

Morgan : Je dirais que c'est un album très franc, direct. Lyriquement, musicalement, il en met plein la vue et tu peux sentir les émotions dans chaque chant. Ses forces sont qu'il s'agit d'un album qui donne de l'espoir, qui te fait réfléchir, te remettre en question, et qui te pousse à te surpasser.

Jérémie : Comment s'est passée l'écriture ? Est-ce que vous vous mettez tous autour de la table, ou pendant une répète ? Ou alors est-ce l'un d'entre vous qui propose un chant complet aux autres ?

Morgan : Justin, notre lead guitare, écrit les parties guitares et la base d'un chant et me l'envoie pour que j'écrives mes parties de batterie. Ensuite on se réunit tous pour jouer le chant ensemble, puis une fois que Justin et moi-même sommes satisfait avec ce que le chant devient, on passe au suivant.

Jérémie : Quels sont les thèmes abordés par l'album ?

Morgan : Pour l'album nous nous avons abordé un seul sujet; nous étions frustrés du fait que, en tant que Chrétiens nous proclamons être comme ceci ou comme cela, tout en étant en même temps étroits d'esprit. Donc l'album parle de pardon, et de travail dur pour devenir meilleurs. Nous avons tous pêchés mais savons que Dieu nous libèrera des péchés que nous avons commis.

Jérémie : L'album est sorti chez Sumerian Records. Pourquoi avoir signé chez eux plutôt que chez Facedown ou Solidstate, par exemple ?

Morgan : Solidstate et Facedown n'ont jamais été des options pour nous. Nous avons toujours été fans de Sumerian et de ses groupes. Alors quand on a eu une offre pour travailler avec eux, nous avons saisi immédiatement l'opportunité. Nous sommes très heureux de faire partie de la famille Sumerian, tous ceux qui font partie du label sont géniaux. C'est la ou nous voulons être.

Jérémie : L'album a débuté en 39ème position du char "Nouveaux artistes" aux US, ce qui est plutôt impressionnant. Tu t'attendais à une telle chose ?

Morgan : Non pas du tout je ne m'attendais pas à figurer sur les charts, mais me sens vraiment béni qu'on y ait été. J'ai prié pour tout cela et ait placé l'album entre les mains de Dieu et il s'est occupé du reste. On continue de pousser l'album et sommes très fiers de tout ce qui s'est passé avec depuis sa sortie.

Jérémie : Personnellement j'ai beaucoup apprécié, et n'ait pas pu m'empêcher de relever les similitudes avec August Burns Red. J'imagine que ce groupe a une grosse influence sur vous. Quels autres groupes écoutez-vous ?

Morgan : Nous écoutons tous des groupes différents, nous avons chacun nos propres influences musicales qui se transmettent dans notre musique, mais nous sommes tous d'accord sur les suivants : As I Lay Dying, Periphery, et quelques autres. D'un point de vue général nous sommes tous différents !

Jérémie : J'ai lu que vous n'étiez pas du genre à cacher votre foi. Est-ce que vous considérez I The Breather comme étant une sorte de ministère ?

Morgan : Nous mettons en avant notre foi, et oui nous considérons que ce groupe est une sorte de ministère. Nous espérons être des influences pour les jeunes et prions pour eux lors de concerts. Nous sommes disponibles pour parler et prier de n'importe quel sujet.

Jérémie : Que va-t-il se passer pour vous en 2011 ? Des tournées, et encore des tournées ?

Morgan : 2011 va être une grande année ! Nous allons partir en tournée avec Shai Hulud, jouer dans plusieurs festivals et partir en support d’Upon A Burning Body. Nous sommes très enthousiastes pour cette dernière. Et encore des tournées et des festivals pour l'été.

Jérémie : Quand tu pars en tournée, quels sont les trois objets que tu ne peux laisser chez toi ?

Morgan : Je m'assure d'avoir plein de sous vêtements, mon ordinateur et mon chargeur de téléphone. Je crois que ce sont les trois choses les plus vitales pour moi.

Jérémie : Pas de tournée prévue en Europe, ou en France ?

Morgan : On n'en a pas parlé pour le moment, mais peut-être qu'un jour on viendra.

Jérémie : On a presque terminé. Le dernier mot est pour toi, c'est le moment de dire quelque chose aux fans de métal français !

Morgan : Merci de vous procurer notre album “These Are My Sins“ sur iTunes ou en magasin, ajoutez nous sur Facebook, et faites-nous connaitre autour de vous en France ! Merci !

i_the_breather_small

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :
parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet tn pas cher moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet cheap nfl jerseys moschino outlet online stone island outlet pandora outlet