Nate Rockwell // Write This Down

Après 2 ans de tournée (dont quelques dates en Europe) les Write This Down sont de retour avec un nouvel album "Lost Weekend". Le groupe à grossi ses rangs avec l'arrivée de King Lombardo à la basse (vous avez pu le voir en live sur certaines dates de la tournée), l'occasion pour nous de poser quelques questions à Nate Rockwell, guitariste/chanteur de WTD.

 

 

 

ben-j: Salut, tout d'abord peux tu te présenter toi et les autres membres du groupe?

Nate: Salut, mon nom est Nate Rockwell je viens de Minneapolis. Je suis guitariste et chanteur dans Write This Down, les autres membres sont Johnny Collier au chant, Chad Nichols à la batterie et King Lombardo à la basse.

 

Ben-j: Parlons un peu de l'histoire du groupe, depuis quand il existe? Comment vous êtes vous rencontrés et quand avez vous décidé de créer Write This Down ?

Nate: Nous avons tous fait l'université North Central à Minneapolis, nous nous sommes rencontrés à l'automne 2006, c'est la que nous avons décidé d'écrire quelques chansons ensemble. Petit à petit nous avons commencé à faire des concerts, d'abord localement dans les environs de Minnesota puis notre réputation est devenue grandissante.

 

Ben-j: Peux tu expliquer le nom du groupe, ce qu'il signifie? Qui à trouvé ce nom?

Nate: Il n'a pas de signification profonde, à l'université nos professeurs nous disaient continuellement ''d'écrire les choses'' (write this down) qui nous paraissaient importantes, en gros prendre des notes. On a pensé que ça pouvait être original et unique comme nom de groupe.

 

Ben-j: Votre premier album est un succès (même ici en Europe), est ce que tu t'attendais à un résultat pareil quand vous avez fini l'enregistrement studio?

Nate: Tous les groupes ont de grands espoirs quand il s'agit de leurs débuts, mais je pense que c'était simplement une pierre de gué à notre nouvel album. Le premier ne s'est pas vendu aussi bien que nous l'avions espéré, mais il nous a ouvert des portes pour tourner et voyager dans le monde. Ce que n'importe qui demanderait pour un premier album.

 

Ben-j: Est ce que c'est un rêve de gosse devenu réalité pour vous ? Devenir des musiciens pros et faire des concerts partout?

Nate: J'ai commencé la guitare à 14 ans, j'ai toujours su que faire de la musique de par le monde était mon rêve. Alors je pense que oui !

 

Ben-j: Vous avez tourné avec de grands noms du métal chrétien (Blindside, disciple, the letter black...) c'était comment?

Nate: Jouer avec des plus grands est toujours bien. Nous avons beaucoup appris d'eux, par exemple comment gérer un groupe, financièrement parlant. Ça représente beaucoup pour nous de tourner aux USA avec Blindside, ils étaient d'énormes influences quand nous étions plus jeunes.

 

Ben-j: On a pu vous voir en Allemagne ainsi qu'à Strasbourg, vous avez aimé tourner en Europe? Tu peux me donner une chose que tu as aimé et une chose que tu préfère oublier de ce voyage?

Nate: J'ai adoré les concerts en Allemagne et en France, il y avait tellement d'énergie. Par contre je n'ai pas du tout aimé l'eau gazeuse, je crois que les américains ne sont pas habitués à avoir des bulles dans leur eau.

 

Ben-j: Une chose que tu as trouvé meilleure en Europe qu'aux USA ?

Nate: Les femmes, et la nourriture. Je crois que ça fait deux choses mais ça devrait le faire non?

 

Ben-j: Vous vivez ensemble dans une cave, est ce que ça aide pour créer des liens en tant que groupe ?

Nate: Vivre ensemble a définitivement des côtés positifs pour la musique. Nos expériences influencent énormément nos chansons et nos textes. On peut toujours retenir les idées de l'un ou de l'autre et bien sur jouer et s'entrainer autant qu'on le désire.

 

Ben-j: Qui écrit/compose les chansons dans le groupe ?

Nate: On compose la musique tous ensemble, pendant que Johnny et moi on s'occupe des textes.

 

Ben-j: Vos paroles ne sont pas faciles à comprendre, de manière générale vous parlez de quoi dans vos chansons ?

Nate: On aime bien que nos fans entendent nos chansons et les interprètent à leur manière. On écrit métaphoriquement, pour permettre à ceux qui nous écoutent de penser par eux même, d'appliquer ces paroles d'une manière différente dans leurs vies.

 

Ben-j: En début d'année on a pu voir votre clip pour la chanson Renegade (figurant sur le premier album), tu peux nous parler de cette expérience ?

Nate: Le tournage de Renegade n'était pas de tout repos: on a commencé vers midi, et fini à 6h du matin le jour d'après. Il y a eu beaucoup de va et viens au niveau des costumes, du maquillage, des effets speciaux mais aussi des spectateurs venus assister au tournage. Tourner des clips ça n'est pas ma partie préférée dans la vie d'un groupe.

 

Ben-j: Peux-tu expliquer la signification du clip? Johnny ressemble à Jesus qui se bat dans cette vidéo.

Nate: Les gens trouvent que Johnny ressemble à Jesus tout le temps (rires)

 

Ben-j: Vous avez du entendre cette question des centaines de fois: c'est pas trop dur aujourd'hui d'être chrétien et de jouer dans un groupe de métal?

Nate: Je pense que de manière générale, être un chrétien n'empêche pas d'avoir du succès en tant que groupe. Beaucoup de gens respectent nos croyances et apprécient notre musique, même si ils ne sont pas d'accord avec le message qu'on transmet.

 

Ben-j: Que disent les chrétiens avant ou après vos concerts, sont-ils respectueux ou parfois condescendants à cause de ça ?

Nate: Seulement à de rares occasions on a eu affaire à des personnes choquées par le fait que nous croyons en Dieu. Si il ne sont pas d'accord avec nous ils peuvent partir, nous ne voulons imposer nos croyances à personne, mais on veut les partager. La plupart des gens qu'on rencontre sont heureux de connaitre un groupe qui fait du metal et qui est chrétien également.

 

Ben-j: Vous avez joué avec beaucoup de groupes connus pendant cette année de tournée, avec quel autre groupe vous rêvez de jouer?

Nate: On aimerait beaucoup jouer avec Four Year Strong ou Rise Against.

 

Ben-j: Votre deuxième album ''lost weekend'' est sorti début juin, tu es satisfait? Joyeux? Fatigué? Nerveux? Un peu de tout ça à la fois ?

Nate: On ne pouvait être plus heureux de la tournure qu'a pris Lost Weekend. C'est un album honnête et sincère, ça va être énorme de jouer ces morceaux en live.

 

Ben-j: Est ce que vous avez senti de la pression pour enregistrer ce deuxième album?

Nate: Je pense qu'il y a toujours cette pression de faire un meilleur album que le précédent, mais je pense qu'on a fait un grand pas en avant avec lost weekend. On est restés honnêtes envers nous et dans l'écriture des textes, ce qui en fait un bon deuxième album.

 

Ben-j: Les quelques chansons que j'ai entendu de ce nouvel album m'ont donné l'impression que Lost Weekend est plus sérieux que le premier album, que ce soit dans votre style musical ou dans les paroles, c'est vrai ou c'est mon imagination qui me joue des tours ?

Nate: C'est exactement ça, cet album repose intégralement sur les expériences qu'on a vécu entre Write this Down et Lost weekend. Le fil rouge de ce second opus tourne au-tour de l'histoire du fils prodigue qu'on retrouve dans l'évangile de Luc.

 

Ben-j: Quels sont vos plans pour le futur?

Nate: On fait deux tournées cet été, le Lost Weekend Tour et DisTOURtion. Suivi par une tournée d'automne déjà bien remplie en dates.

 

Ben-j: Ça y est l'interview est finie, un dernier mot en français pour nos lecteurs?

Nate: Merci de supporter notre musique et notre ministère! Nous espérons vous voir bientôt!

 

 

traduction: ben-j

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article

Plus dans cette catégorie : « Once Nothing Day By Day »

Concernant l'auteur

Ben-J

Marié - Créatif - Accro au café et à la musique - Dreamer - Traveller - France & USA -

"Do something creative today" 

Site internet : https://www.instagram.com/1daily_word/

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :