Atmosfog

Voici un interview que j'ai réalisé avec Jean-Noël JORET, le chanteur et guitariste du groupe Atmosfog. Venez y lire sa vision de la musique, son engagement pour Dieu et comment il compte utiliser ses talents pour faire découvrir l'évangile.

Jean-Noël, Mickaël et Clément à Valence 

Bonjour Jean-Noël, il fait beau à Montpellier ? 

Ici il fait beau à Montpellier, pas de problème. Il commence à faire un peu froid, mais comme il y a du soleil, ça va. 10, 15 degrés ! 

 

Pourrais-tu te présenter, et décrire ton rôle au sein du groupe ? 

 

Alors moi c'est Jean-Noël, j'ai 20 ans et au sein du groupe je suis guitariste, chanteur et compositeur. C'est moi qui fait les musiques, je fais quelques paroles mais en général c'est plutôt le bassiste qui s'en charge, et c'est moi qui m'occupe un peu ce qui est concert et contact avec l'extérieur, qui manage le groupe. Manager, c'est un bien grand mot, mais c'est moi qui suis le responsable du groupe, si on peut dire. 

 

Quelle est l'histoire d'Atmosfog ? 

 

Au tout début, il n'y avait que Mickaël et moi, on faisait de la musique dans des groupes pas forcément chrétiens, et il y a quelques années on s'est dit il fallait qu'on fasse un groupe pour Dieu. Car les groupes qu'on aime sont un peu punk/rock mélo, et on s'est dit c'est pas normal que toute la musique qu'on aime n'est pas chrétienne, la musique de qualité, faut qu'il y ait un truc pour Dieu ! Et même nous, faut qu'on mette ce qu'on a pour Dieu, donc on voulait faire un groupe, au départ avec deux autres gars du groupe de jeune, mais un des deux est parti en hollande et l'autre ne vient plus trop à l'église ... donc on avait presque abandonné le truc, mais il y a deux ans j'ai dit à Mickaël "bon allez on se le refait ce groupe, on enregistre un cd et une fois qu'on l'aura enregistré on cherchera un batteur et tout ça !". Comme moi je fais déjà de la batterie et d'un peu tous les instruments, on a pu enregistrer le cd "De quelque part vers ailleurs", et c'est en enregistrant qu'on a pris un batteur de notre église. C'est un ado de notre église, il avait 15 ans à l'époque, il a 4 ans de moins que nous et a 16 ou 17 ans maintenant, et lui il aimait beaucoup ce style de musique et ça l'a vachement botté de faire ça, ses parents l'ont soutenu derrière, ils étaient content qu'il fasse ça car ça le motivait un peu, donc il a fait ça avec nous et la depuis on répète. On voulait être quatre et prendre un deuxième guitariste, mais on n'en trouvait pas. Or il y avait un ami à moi qui n'est pas chrétien mais qui avait déjà joué dans des chorales chrétiennes ou un truc comme ça, je n’ai pas tout compris mais bon il est venu avec nous en répète, et il est venu à Valence pour le concert. Depuis il est parti, mais c'était convenu qu'il nous aide jusqu'en septembre. Au début, on pensait chercher un autre guitariste, mais finalement pour l'instant on va rester à trois, on répète comme ça et ça tourne à peu près bien. On verra plus tard si on prend un quatrième, mais on ne se presse pas, si un autre arrive il viendra.

Voila un peu la petite histoire d'Atmosfog. 

 

Dans l'introduction de ma critique de "De Quelque Part Vers Ailleurs", j'ai sous-entendu que le nom n'avait pas de signification apparente. Qu'en est-il réellement ? 

 

En fait tu as plutôt raison, on n'arrivait pas à trouver de nom depuis super longtemps, et on voulait trouver un nom qui soit ni prise de tête, ni trop "pas sérieux", alors on cherchait, on cherchait, on arrivait pas. On avait trouvé plein de trucs mais c'était super nul, et puis un jour pendant qu'on faisait le mixage du CD qui allait bientôt sortir, il restait à faire la pochette, et avec Mickaël on lève notre tête tous les deux et il y avait une machine qui sert à faire de la fumée en concert, et qui s'appelait Atmos Fog, c'était la marque de la machine (NDLR : le modèle. La marque est Geni), en deux mots, et on se dit "Mais Atmosfog ça sonne bien", et en plus de ça il y aurait une petite connotation car cette machine sert à faire de la fumée, et nous on s'est dit qu'on répandrait en même temps au lieu d'une fumée la bonne nouvelle. C'est quelque chose qui répand la bonne nouvelle. Donc ça a quand même un peu finalement une signification, même si à la base on n'avait pas réfléchi à ça avant de voir le nom. On a trouvé le nom, et il s'est avéré qu'il avait quand même une signification pour notre musique. 

 

Tu as indiqué tout à l'heure que tu jouais dans d'autres groupes qui n'étaient pas chrétiens, et que tu as voulu ensuite jouer dans un groupe chrétien. Qu'est-ce qu'un groupe chrétien pour toi ?

 

Nous on dit qu'on est un groupe chrétien. Pour moi un groupe chrétien c'est un groupe qui parle de Dieu, qui n'a pas peur de montrer sa foi, et parle de Dieu. Mais on peut parler d'autre chose aussi. La on voulait écrire des chansons qui parlent de Dieu mais aussi d'autre chose, pour le moment on n'en a pas trop mais on veut que ce soit clair, on est un groupe chrétien.

On a deux buts, le premier c'est de faire découvrir Dieu à ceux qui ne le connaissent pas, et le deuxième c'est de faire de la louange mais dans ce style la. Il y "Mon Papa" qui est rapide, mais on veut aussi faire des chants plus calmes, pas vraiment punk, peut-être émo ou autre ... donc on a ces deux buts la, un peu pour évangéliser d'un côté, et l'autre de faire de la louange. On est un groupe chrétien, mais on peut jouer dans n'importe quel endroit, pas chrétien, on n'a pas du tout de limite, au contraire, même dans le milieu chrétien ou jouerait dans n'importe quel milieu, qu'il soit protestant, catholique, indépendamment, plus on peu jouer dans d'endroits différents mieux c'est, puisqu'on peut toucher le plus de monde possible. 

Donc oui on est un groupe chrétien, mais on est ouvert à tout le monde. 

 

Pour le moment, à part deux ou trois chansons, nos paroles sont quand même plus pour ceux qui sont déjà chrétiens, ceux qui s'éloignent un peu de la foi ... c'est quand même assez difficile d'écrire des chansons en expliquant bien en trois minutes, et sous forme de chanson, la bonne nouvelle et tout ça. Il y a quand même "Sache qu'il y a un Dieu" qui est pour ça, et on a une ou deux dans le prochain cd, mais pour le moment le public visé est plus le public chrétien. 

 

A part faire de la musique, que fais-tu de tes journées ?

 

Je fais des études de son, donc dans la musique aussi, pour être ingénieur du son. Je suis aussi aide-comptable dans une petite entreprise. Mickaël et moi sommes sous-responsables des jeunes de notre église. Ils sont deux pasteurs des jeunes, et on est quatre en plus à être sous-responsables des jeunes. On est environ 200 dans l'église avec entre 30 et 40 jeunes. 

 

Je me sens obligé de te féliciter pour le packaging du 5 titres, tant celui-ci est réussi. Comment est venue l'idée d'afficher le titre sur du papier kraft, symbolisant une enveloppe ?

 

L'idée à la base est venue le jour même où on a fait le cd. La pochette a été faite avec une amie de l'église, et au départ elle nous a demandé de lui montrer les styles de pochettes qu'on aime, et on lui a montré un site internet qu'on aime beaucoup, c'est celui d'un groupe qui s'appelleFreygolo , c'était du papier cartonné, et du coup on a mis ça. Au fur et à mesure qu'on avançait avec cette idée on s'est dit que ce serait bien de faire comme une lettre, destinée à tout le monde, envoyée en gros de la part de Dieu à toute l'humanité. Bon après c'est pas vraiment ça vu que c'est nous qui l'envoyons, on peut pas vraiment dire qu'on parle de la part de Dieu, ça se fait pas, mais c'est un peu l'idée, la bonne nouvelle qu'on veut annoncer à tout le monde.

 

Ca ne me choque pas de dire que vous parlez au nom de Dieu ... c'est un peu notre rôle sur terre, d'être publiciste, émissaire de Dieu, non ? 

 

Oui c'est notre rôle, c'est notre mission en tout cas, c'est vrai.

 

En général, le premier EP d'un groupe est gravé la main, par un de ses membres. Et quand il est pressé, c'est la pochette qui est imprimée, voire photocopiée manuellement. La, non seulement c'est pressé par des professionnels, mais en plus, le CD vient avec une pochette cartonnée des plus réussies. Vous avez beaucoup de moyens, ou d'amis ?

 

Tout simplement on voulait faire un truc, pas pro, mais qui passe très bien et qu'on puisse vendre sans avoir de scrupules, et que ça fasse à peu près sérieux. Alors on a travaillé l'été avec Mickael en tant que vendeurs de beignets sur la plage, et c'est avec l'argent de l'été qu'on a financé le cd.

 

Ça vous a coûté combien ? 

 

Il nous a coûté 2000 euros pour en imprimer 1000. Je sais qu'on sera remboursé quand on en aura vendu 400. 

 

Vous en avez vendus combien pour le moment ? 

 

On ne compte pas vraiment pour le moment, on est assez désorganisés ! Je sais qu'on en a vendus 80 à Valence, ensuite Séphora nous en a pris 100 mais ils ne sont pas vendus, mais par exemple si c'est Séphora ou un autre magasin qui nous les vends, on ne touche pas les 6 euros donc du coup ça va devoir faire plus pour rembourser, mais on a du en vendre environ 200.

 

Comment est venu le deal avec Séphora ? 

 

Ils nous ont pas mal appréciés à Valence, où ils ont vendus le cd sur leur stand, je leur avais demandé s'ils pouvaient le vendre, et ils ont dit oui, puis ils nous ont recontactés pour savoir s'ils pouvaient mettre un extrait de notre concert à Valence sur le DVD souvenir de Pentecôte 2007, on a dit oui, puis ils nous ont recontacté à un moment pour discuter d'une production d'album ensemble. La, rien n'est dit, rien n'est fait, en tout cas ils nous ont apprécié et ça c'est bien. Je leur ai demandé s'ils pouvaient nous mettre sur leur magazine, ils ont répondu oui et ils ont alors commandé 100 cds. 

 

Quelle a été ta réaction quand tu as vu le cd dans le catalogue Sephora ? 

 

Ça fait plaisir ! Je ne suis plus chez mes parents depuis juin (ils ont déménagé au canada) donc je ne reçois plus le Séphora chez moi, et j'ai galéré pour le trouver, j'ai mis je crois un mois ou deux, mais j'ai réussi à l'avoir et ça m'a fait plaisir, c'est sympa de voir son cd dans un catalogue ! 

 

En fait quand j'étais petit et que mon père me montrait le catalogue, en me demandant s'il y avait des cds qui ma plaisaient, il n'y avait pas trop grand chose, mais bon je regardais tout le temps quand même, et la du coup ça fait plaisir !

 

Je vous ai découverts à Valence, devant une foule d'environ cent personnes, assez mouvementée. Quelles sensations cela provoque ? Était-ce votre plus gros public ? 

 

Alors assez mouvementé je ne dirais pas ça car on a des groupes à côté, dont un groupe de punk/rock mélo ou on tourne assez et c'est vrai que c'est beaucoup plus mouvementé que ça. Dans les autres groupes je suis batteur, et dans Atmosfog c'est le seul groupe ou je suis guitariste, et je ne suis pas trop à l'aise à la guitare donc ce n'est pas en fonction du nombre de gens, plus il y a de monde plus je suis rassuré, mais quand il n'y a pas beaucoup de gens ... s'il n'y a que 10 personnes j'aurais plus peur que s'il y en a plus, sinon je me dis pas de panique, ils regardent ... je n'ai pas l'habitude de faire des concerts avec la guitare et de me retrouver devant, alors ce n'est pas vraiment le nombre, mais bon ça nous a fait super plaisir de jouer la bas, et peu importe le nombre ! C'était une super belle occasion. Mais je pense qu'il y avait plus que 100 personnes parce qu'on a quand même vendu 80 CDs et je ne pense pas que tout le monde nous ait acheté un CD ... 

 

En parlant de concert, est-ce qu'avec Atmosfog tu envisagerais de tourner avec des groupes non-chrétiens ? 

 

Ah oui bien sûr ! Enfin ce n'est pas moi qui vais chercher, mais si on nous propose de tourner avec des groupes non-chrétiens, bien sûr qu'on le ferait, c'est une super belle opportunité de pouvoir le faire, et de jouer devant un public non-chrétien ! Même faire une tournée, c'est à dire rester pas mal de temps avec des gens non-chrétiens, ça permet de ... comme le guitariste de Korn, je crois qu'il s'est convertit comme ça, enfin je connais pas trop bien l'histoire car je ne suis pas fan de néo-métal mais je crois qu'ils ont fait une tournée avec P.O.D. et il me semble que c'est ça, il s'est convertit alors toutes les occasions sont bonnes ! 

 

Il y a deux choses qui frappent à votre sujet. La première, c'est la qualité de la musique, rare aussi pour un groupe si jeune. Ensuite, il y a le contenu des paroles. Le punk/rock, ce n'est pourtant pas le plus à même à porter ce genre de message, où rébellion et colère sont des thèmes plus récurrents ? 

 

Déjà on ne fait pas vraiment du punk/rock comme le vrai punk/rock normalement est, comme les Sex Pistols ... si c'est ça le punk/rock, je comprends que les gens puissent dire que c'est pour la rébellion. Mais après, on n'est pas la pour vendre le punk/rock aux chrétiens, mais on est plutôt la pour, si je puis dire, vendre Dieu aux non-chrétiens, ou encourager les jeunes chrétiens qui apprécient ce genre de musique. On n'est pas du tout la pour faire aimer le punk/rock à qui que ce soit mais si les gens pensent ça, je n'ai pas du tout envie de leur faire changer d'avis. Moi par contre c'est vraiment le style de musique que j'aime, tout ce qui est punk, émo, hardcore j'aime bien. Il y a des chansons que j'aime vraiment bien, si tu connais le groupe Yellowcard, groupe américain pas chrétien, c'est du punk/rock mélo avec du violon, et quand j'entends ces chansons, et Mickaël aussi, on se dit mais ça c'est vraiment de la mélodie, et ça si c'est de la louange, c'est un truc de fou quoi, il y a des mélodies vraiment bien qui nous portent et nous c'est vraiment ce style la qu'on aime. Moi, la louange comme elle existe maintenant, c'est parce que c'est Dieu, mais je sais que c'est pas vraiment la musique qui m'entraine dedans. Faut pas confondre aussi, je sais il ne faut pas que ce soit de la manipulation et que ce soit la musique qui emporte, je sais que ça aide, et moi faire de la musique que j'aime et rallier ça a Dieu, c'est super ! Après, ceux qui n'aiment pas, tant pis pour eux, je ne vais pas les faire aimer ... 

 

Tous les goûts sont dans la nature, comme on dit.
Conduire la louange un dimanche matin et commencer par "Mon Papa", c'est un rêve ou une réalité proche ? 

 

Le dimanche matin peut-être pas, par contre le samedi soir avec un culte jeune pourquoi pas ! A Montpellier on est quatre ou cinq églises à faire des cultes jeunes inter-églises ... Pour l'instant on fait un groupe de louange avec les jeunes où on fait de la louange normale, mais je sais que d'ici un ou deux ans, faire de la louange comme ça j'aimerais. Mais après je sais que ce style de musique n'est pas aimé de tous, certains préfèrent le rap, il n'y a pas forcément tout le monde qui aime le punk, alors faire une louange comme ça, oui j'aimerais beaucoup mais si c'est pour entrainer dix personnes sur les cinquante présentes, je ne préfère pas. 

 

Choquer le reste, ce serait détourner les autres de la finalité de la louange, et les éloigner de Dieu, effectivement ce n'est pas intéressant. 

 

Voila, donc pour plus tard oui, s'il y a beaucoup de gens qui sont dans ce style la, ou peut-être à une convention, mais dans notre église ce n'est pas mon but tout de suite. 

 

Vous êtes soutenus par votre église ? 

 

Oui, par notre groupe de jeune depuis le début, par notre pasteur depuis pas trop longtemps, depuis juin environ. En fait, notre ancien pasteur nous soutenait beaucoup, car c'était mon père, mais notre nouveau pasteur est africain, alors le punk ... il est plutôt dans les musiques africaines, comme le RnB, donc c'est vrai que c'est pas trop son truc, mais la comme il a vu que ça commence à bien tourner, avec par exemple le concert à Valence, il commence à prier pour nous, à nous tendre des perches, donc ça fait plaisir de voir ça, que même s'il n'aime pas forcément ce style de musique il nous soutien. 

 

Vous faites l'unanimité dans l'assemblée ? 

 

Pas tout le monde aime ce style la, et je sais qu'il y a des églises qui diraient que c'est un truc de fou, que ça ne se fait pas, mais nous pour l'instant personne ne l'a dit, mais évidemment ils ne sont pas tous à fond derrière nous. Mais je sais qu'il y a des personnes âgées qui n'aiment pas forcément mais qui eux nous soutiennent à fond car ils voient que ça peut plaire aux jeunes, et certains nous ont même acheté l'album pour nous encourager ! Et ils prient pour nous aussi. Entre guillemets, les vieux de notre église, ce n'est pas grave s'ils n'aiment pas mais c'est vrai que ça fait plaisir quand ils nous encouragent et qu'ils prient pour nous. 

 

Quel a été votre plus grand message d'encouragement ? 

 

Alors la ... je sais que celui qui nous a le plus encouragé, c'est Jean-David. Il fait partie de ceux que nous avons choisi au sein de l'église pour nous encadrer, quand les anciens nous ont demandé de nous entourer de membres de l'église pour nous guider et nous aider dans notre cheminement et nos décisions. Il nous soutient vraiment depuis le début, il a 28 ans et à la base il est fan de MxPx, de Relient K, donc on aime le même genre de musique. Et quand on a commencé avec Atmosfog, à faire le cd il nous a pas mal soutenus. A Valence il était la, il a pris des photos pour nous, il s'occupait du stand du Cijem alors il a tout fait pour qu'on puisse vendre notre album sur le stand, puis la il a fait pas mal de truc pour nous, c'est lui qui va nous faire notre prochain logo et notre prochaine pochette de cd, et le tout gratuitement, des séances photos ... il nous encourage sans arrêt ! Et quand on chante faux, car on chante faux quand même pas mal, il nous le dit, mais pas du tout méchamment, car à chaque fois qu'il nous fait des remarques c'est constructif, et à chaque fois qu'on fait des trucs bien il est la pour nous le dire aussi, il n'est pas la que pour souligner nos défauts. Alors ce n'est pas un encouragement spécifique, mais lui c'est le plus grand encouragement. 

 

Je me suis demandé si "Sache qu'il y a un Dieu" avait été écrite pour une de vos connaissances ? 

 

C'est Mickaël qui a écrit cette chanson, mais je ne crois pas que c'est le cas. A la base, j'avais écrit une autre chanson pour une copine qui ne s’était pas suicidée au final, mais qui avait fait des tentatives, et j'ai écrit la chanson comme si elle s'était vraiment suicidée. Mickaël s'en est inspiré mais au lieu de raconter l'histoire d'une fille qui disait qu'elle allait se suicider sans que personne ne la prenne au sérieux et qui finalement le fait, et dont le message est adressé à tous et est basé sur l'écoute, le message de Mickaël est plus adressé à elle. Mais je ne pense pas qu'il avait une personne en particulier, bien que je ne lui aie jamais posé la question non plus. 

 

Jouer dans un groupe, c'est un passe-temps, ou un projet d'avenir sérieux ? 

 

Quand j'étais petit, genre vers 15 ans, je voulais faire ça de ma vie, la musique et tout, j'imaginais que c'était facile. Après, en grandissant, je me suis rendu compte que c'est beaucoup plus dur. Aujourd'hui, vu que je fais des études de son, je voudrais bien ouvrir mon studio, donner des cours, avoir un groupe ... vivre de ça ! Mais à côté j'ai un BTS compta, je bosse dans une entreprise de compta donc je fais quand même autre chose à côté au cas où ça ne marcherait pas ... mais c'est vrai que si ça pouvait marcher, j'aimerais bien vivre de la musique. 

 

Et la gloire, ça se résumerait à quoi dans ce cas ?  

 

Euh ... c'est à dire ? 

 

Alors admettons que tu arrives à vivre de ton groupe, c'est rentable, tu peux arrêter de travailler. Comment tu dirais que tu atteins la gloire ? 

 

Alors, ce n'est pas du tout mon but. Gloire, c'est un mot super fort, pour moi toute la gloire revient à Dieu, je ne veux pas avoir la gloire pour moi. Vivre de la musique, c'est vraiment un plaisir de pouvoir être payé en faisant ce qu'on aime, et en même temps j'aimerais bien si je pouvais ne faire qu'Atmosfog car je ferais en même temps quelque chose pour Dieu, mais ça m'étonnerait que ça puisse marcher avec seulement un groupe surtout en France, par contre la gloire, je ne cherche pas ma propre gloire en tout cas. 

 

Clément qui a quitté le groupe, c'est plus difficile à trois ? 

 

Et bien on pensait que oui, mais on le remercie vraiment car on a vraiment progressé avec lui. Au début à trois on avait vraiment du mal, Mickaël avait des gros problèmes rythmiques, c'était vraiment dur, moi à la guitare je n’étais pas très bon vu que je suis batteur à la base, et c'était assez chaud ... Le fait qu'il soit venu pendant un certain temps nous a vachement aidés, et finalement maintenant à trois on tient bien la route. Mais je pense que s'il n'avait pas été la, on n'en serait pas la aujourd'hui. Ce n'est pas forcément qu'il soit bon, ou largement meilleur que nous, mais ça a créé une forme de cohésion entre nous. C'est surtout dommage car lui il n'était pas chrétien, il venait quand même à certaines réunions du groupe de jeune, et ça pouvait lui faire un lien, mais si Atmosfog commençait à prendre des proportions un peu plus grandes ça ferait bizarre d'avoir un non-chrétien dans le groupe. 

 

Quelles sont vos principales influences musicales ? 

 

Alors moi, au collège c'était Offspring et Blink-182, maintenant je suis fan plus de NoFx, No Use For A Name, j'écoute aussi beaucoup d'émo, genre The Used, My Chemical Romance, Saosin par ex, mais j'écoute aussi beaucoup de punk/rock français, je suis très français depuis quelque temps, c'est vrai qu'il y a que des groupes américains qui sont connus alors qu'il y a plein de groupes français très bons, j'écoute pas mal Justin(e), Dolores Riposte,Freygolo ...  

 

Et si tu pouvais rencontrer un groupe et partager la scène avec lui, ce serait lequel ? 

 

Relient K avec Atmosfog, ce serait top ! Ou encore MxPx, en live ils sont vraiment énormes je les ais déjà vus, c'est vrai qu'en live c'est mieux MxPx mais je préfère Relient K c'est beaucoup plus mélodique. Bon je n'ai pas entendu leur dernier album mais de ceux que j'ai, je préfère Relient K.

 

A Valence, vous avez chanté certains titres qui ne sont pas sur l'EP, comme Devant toi, Montre-moi ta voie, ou encore Son dernier souffle. Un album studio est en préparation ? 

 

Oui, pour l'instant on fait des essais car on va l'enregistrer chez moi, donc on bosse pour ça, et on va essayer de le sortir en avril 2008. 

 

En concert à Dijon un jour ? 

 

Ah tu habites Dijon ? Pourquoi pas ... mais c'est quand on nous invite ! En ce moment, je trouve qu'on n'est pas du tout carré, donc je ne cherche aucun concert. Juste on répète le maximum possible, on fait deux répètes par semaine depuis deux mois et on accepte les concerts quand on nous le propose, par exemple le 22 décembre on joue en Suisse, mais la pour l'instant de moi-même je ne fais aucune pub, même sur myspace, je ne suis pas la à contacter moi-même les radio, alors quand ce sont elles qui nous contactent je dis ok, pareil pour les concerts, mais pour le moment j'attends qu'on soit meilleurs et j'attends aussi peut-être qu'on sorte l'album. Je pense qu'on sera bon d'ici la sortie de l'album !  

 

Avez-vous un sujet de prière particulier pour vous ?  

 

J'en aurais plein ! Mais si on pouvait prier pour nous surtout qu'on tienne jusqu'au bout, pour le groupe, ce serait dommage que ça s'arrête la. Ce n'est que le début et on commence à avoir quelques petits trucs, qu'on puisse tenir très longtemps. Et qu'on puisse tenir aussi avec Dieu dans notre foi, on sait jamais ce qu'il peut se passer, comme l'a dit Paul : "Veillez les uns sur les autres", qu'on prie pour qu'on garde surtout notre foi, c'est ça qui est le plus important. Comme tu disais tout à l'heure quand tu parlais de gloire, je ne pense pas que ça arrivera car je ne suis pas trop comme ça et les autres non plus, mais que ça ne nous monte pas à la tête si ça va plus loin un jour, mais que toute la gloire revienne à Dieu !

 

Entendu. Un dernier mot ? 

 

Merci pour l'interview !

Partagez cet article

Tags:
Plus dans cette catégorie : « Fono La Rose De Saron »

Éléments similaires (par tag)

Concernant l'auteur

Jérémie

Créateur de Beehave en 2007 avec Christelle qu'il épousera un an après, Jérémie apprécie toutes les formes du rock, surtout celles qui contiennent de la double pédale et de la saturation. Né à l'époque des pattes d'eff, il apprécie aussi tout particulièrement le glam, le thrash et le power métal, même s'il se fait chambrer à cause de ça par ceux qui sont nés dans les années 90. Et papa depuis 2015 :-)

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :