Balinger Rock Festival - Samedi 23 Mars - Balingen

Samedi 23 mars s'est déroulé le 19ème Balinger Rock Festival dans la messe-halle de Balingen, avec des groupes rock, hardcore, electro, raggae/dancehall ou ska à l'affiche, le BRF se veut un festival éclectique en comparaison à son petit frère hivernal le Rock Without Limits qui se déroule dans la même salle en novembre.

balinger-rock-festival-2013

Après les aventures et les glissades pour se rendre au rock without limits et christmas rock night, c'est encore une fois sous la neige que Beehave a fait le déplacement pour se rendre à un festival chrétien en Allemagne. N'ayant pas non plus une affiche qui casse la baraque, c'est en équipe (très) réduite qu'on a pris la route depuis Strasbourg pour arriver à Balingen, qui nous a accueilli sous une véritable tempête de neige. En parlant d'accueil celui du festival a été nettement plus chaleureux, on a été reçus par le chargé de communication/presse du festival en personne, nous a remis nos pass all access sans avoir besoin de s'expliquer, on a eu droit à la visite des backstages, un café et aux présentations avec le staff: la journée pouvait commencer. A peine nous avions franchi les portes du gatering que nous avons retrouvé des habitués des lieux, les allemands de Sacrety fidèles à eux mêmes avec leur bonne humeur communicative nous ont accueilli comme il se doit à leur tour. Le temps d'échanger les news autour d'un café que le lancement du festival avait commencé de manière officielle.

Il est 15h30, leurs compatriotes de Aliens Ate My Setlist ouvrent les hostilités, les allemands tout juste revenus de leur enregistrement studio en Italie ont livré leur set post-hardcore à une fosse plus ou moins vide (une centaine de personnes, début de festival oblige) mais complètement dédiée à leur cause. Le groupe n'a rien perdu de son énergie sur scène et livre une prestation scénique plus qu'honorable vu leur horaire de passage, seul bémol: l'absence de leur pianiste/synthé ce qui rend leur musique plus brutale mais aussi moins accessible.

Pour faire patienter les spectateurs pendant les changements de plateau sur la grande scène, le festival à mis en place une scène acoustique où les groupes se sont prêtés à un jeu de question réponse puis à un mini set acoustique. Contrairement au RWL la scène se trouvait cette fois ci dans la même salle, ce qui n'est pas plus mal vu la météo désagréablement froide (pour un jour de printemps) qui nous attendait à l'extérieur. C'est Kingsdown qui s'est retrouvé sur ce plateau acoustique en premier pour répondre à des questions, essayer de prononcer des mots allemands devant un public hilare et terminer avec 3 chansons acoustiques. Point de vue linguistique les américains ne s'en sortent pas trop mal, il faut dire qu'ils reviennent d'une tournée européenne avec des dates en Allemagne, Pologne, Ukraine et Autriche.

Il est 16h30, c'est au tour de Soundbar d'investir la scène pour leur musique positive et chaleureuse, que le public accepte avec joie vue la météo. La salle commence à se remplir pendant ce concert festif, il faut dire que ces 7 allemands ont un registre raggae/dancehall/hip-hop, un style de musique très apprécié par les allemands en général.

17h30, c'est un autre habitué des festivals chrétiens de la région qui monte sur scène: Good Weather Forecast. Le groupe allemand a su réchauffer la foule et la faire danser la foule pendant 45 minutes grâce à leur musique ska-rock. Le chanteur a même pris le temps de conclure le set en racontant l'histoire poignante d'un jeune haïtien immigré malgré lui pour finir par témoigner de l'amour de Jésus pour chacun de nous présents au concert ou non. Un avant goût du moment de louange prévu en clôture de soirée, en effet le groupe aura le privilège de monter une deuxième fois sur scène pour mener ce moment de louange.

Premier représentant des groupes étrangers de cette édition à monter sur scène, KINGSDOWN clôture sa tournée européenne en livrant une prestation très rock'n'roll sur la scène du BRF. Dwain Roark, le chanteur, a su convaincre le public en faisant l'effort de présenter son groupe en allemand. La prestation très énergique que les 4 américains ont livré ce soir la restera dans la mémoire de beaucoup, la fosse est conquise et le fait savoir au groupe en obtenant un rappel d'une chanson supplémentaire. Le public allemand à la réputation de bien recevoir les groupes étrangers et une fois de plus ça n'était pas une légende, nul doute qu'on devrait revoir KINGSDOWN lors d'une prochaine édition.

6ème participation consécutive au festival pour les allemands de SACRETY, autant dire qu'ils jouaient à domicile devant un public qu'ils n'ont plus besoin de convaincre. Il est 20h00, après un passage très réussi de KINGSDOWN la température monte encore d'un cran dans la fosse, à l'image de ce circle pit qui s'est formé avant même que le groupe soit monté sur scène ! SACRETY a eu droit à l'affluence maximale du festival, une salle pleine, une fosse survolté, tous les éléments étaient réunis pour un show exceptionnel. Tout ce qu'on peut dire c'est que ça n'a pas raté, le groupe en a profité pour faire participer la fosse qui scandait les paroles de chaque chanson à tue-tête, toute la salle a dansé pendant une heure de set électro-rock bien huilé.

Difficile de passer après un groupe comme SACRETY quand ils jouent chez eux, c'était le défi des américains de WRITE THIS DOWN. Un défi qui était pourtant à leur portée, le groupe connait bien cette scène et ce public, ils ont joué ici pour le Rock Without Limits lors de leur dernier passage en Europe il y a deux ans. Mais coup du sort les américains ont fait le déplacement sans leur screamer Johnny Collier, seul au chant Nate n'aura pas réussi à faire oublier son comparse. La complémentarité entre le chant clair et le scream fait la force et le talent de ce groupe en temps normal, forcément le show ne pouvait être que mou et manquer de saveur par rapport à leur dernière visite européenne. Un set qui aura duré moins longtemps que les 1h prévus, et qui se termine sur l'annonce de Nate disant que le groupe sera présent pour le prochain rock without limits cet hiver, en espérant qu'ils seront au complet cette fois ci!

Il est 22h35, le dernier groupe de cette 19ème édition monte sur scène, les britanniques de LZ7. Un groupe qui se rapproche des black eyed peas dans leur style musical, mais qui par contre ne cache pas sa foi et chante des paroles très explicites. Le groupe joue essentiellement dans les lycées et écoles du monde entier, évangéliser les adolescents avec de la musique éléctro de qualité c'est leur vocation comme l'a souligné plusieurs fois leur leader. Les influences multiples de ce groupe (family force 5 avec qui ils ont fait un duo, toby mac, black eyed peas...) ont réussi à faire danser toute la salle pendant 1h de set très motivant. Mention spéciale sur le final de leur concert, le groupe a fait participer un petit garçon de 10 ans qui a remporté un concours de chant en Allemagne, ensemble ils ont chanté une version très originale de this little light, une chanson pour enfant très connue.

Un dernier concert qui conclut cette 19ème édition placée sous le signe de l'éclectisme et de la diversité musicale, il y en avait pour tous les gouts ce soir la. Il était temps de repartir pour 2h de route, quel soulagement on a eu de voir qu'il s'était arrêté de neiger et qu'on pouvait rentrer chez nous sans craindre d'être bloqué.

Partagez cet article

Concernant l'auteur

Ben-J

Marié - Créatif - Accro au café et à la musique - Dreamer - Traveller - France & USA -

"Do something creative today" 

Site internet : https://www.instagram.com/1daily_word/

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :
parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher parajumpers pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet tn pas cher moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet moschino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet valentino outlet cheap nfl jerseys moschino outlet online stone island outlet pandora outlet