The Vans Off The Wall Music Night - Montpellier - 20/11/2013

On est mercredi 20 novembre, il est 18h42 lorsque je me demande à quelle heure le The Vans Off The Wall Music Nightcommence ce soir. Surprise: 19h. Je prends alors mon vélo et je me dépêche.

compte-rendu the-vans-off-the-wall-music-night_parwkay-drive_we-cames-as-romans_memphis-may-fire_like-moths-to-flames_beehaveSur disque, j'avais un faible surtout pour We Came As Romans et Memphis May Fire, mais je m'attends à du grandiose de la part de Parkway Drive que j'ai loupé au Groezrock l'année dernière, je vais pouvoir me rattraper. J'arrive donc en retard au Rockstore, pile au début de Memphis May Fire, j'ai donc loupé tout le set de Like Moths To Flame. Je réussis à me faufiler une place devant à gauche.

Leur set semble fonctionner, le public joue le jeu, ça saute, ça danse, on se croirait en discothèque. Pourtant, au risque de déplaire aux fans, le live était assez plat, un mix pas très bien réglé, la grosse caisse, très aigue et très forte couvre tout. Les titres s'enchainent à la manière d'un Disc Jockey, double pédale et distortion en plus, qui n'aura sur moi aucun effet. Le set se fini 30 minutes plus tard, j'aurai au final été assez déçu.

C'est au tour de We Came as Romans. Là, grosse surprise, le son parfaitement réglé, samples à l'appui et six personnes sur scène. Ça chante juste, ça joue bien et c'est plein d'énergie. Les titres s'enchainent comme des tubes, devant, tout le monde connait les paroles. Le jeu de scène du batteur et du bassiste m'impressionne. Tout est en place! Un seul bémol: Les 2 jeunes guitaristes manquaient de présence scénique.

Entrée en scène des surfeurs: Parkway Drive. Là, c'est très dur de s'approcher, la salle est pleine. Pour l'occasion, des kids ont apporté des crocodiles et baleines gonflables. Parkway Drive sur scène, c'est une grosse claque. J'ai vu le bassiste le plus sportif de ma vie. A aucun moment je ne l'ai vu s'arrêter de sauter, même entre les chansons: aucun signe de fatigue pour Jia O'Connor. Le surf rend définitivement endurant. L'ambiance est folle, la sécurité est même obligée de monter sur scène pour faire descendre le public, venu pour danser sur scène, slamer ou prendre Winston McCall dans les bras. Qu'on aime Parkway Drive ou non, le son, le jeu de scène et la technique ont prouvé qu'ils étaient bel et bien la tête d'affiche, on se surprend donc tous à chanter les choeurs à l'unisson. Le set a duré une heure, mais on en redemande encore. On a eu droit à une petite blague du batteur qui revient avec 2 baguettes de pain pour jouer le rappel, ainsi qu'un compliment sur le meilleur pain du monde qui est celui français. Le concert est fini, il ne me manque plus qu'à récupérer mon béret et mon vin rouge pour rentrer chez moi.

compte-rendu the-vans-off-the-wall-music-night_parwkay-drive_we-cames-as-romans_beehave_photo-de-francois-benoit

Crédit photo : François Benoit

En tout cas c'était un concert qu'il ne fallait pas louper ce soir là sur Montpellier.compte-rendu the-vans-off-the-wall-music-night_parwkay-drive_we-cames-as-romans_memphis-may-fire_like-moths-to-flames_beehave_image-cachee 

Partagez cet article

Qui sommes nous ?

Créé en 2007, Beehave est un webzine de rock / métal dont le but est de promouvoir des artistes chrétiens.

Le site est géré par une dizaine de bénévoles venant de tous horizons, partageant la même passion pour la musique.

Nous essayons, en fonction de notre temps disponible, de chroniquer les albums qui nous sont envoyés, de nous déplacer à des concerts pour réaliser des live-reports et des photos de concert, et de publier régulièrement des news et vidéos, permettant de découvrir de nouveaux artistes.

Foire aux articles

Derniers commentaires

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant des jeux concours et des infos marquantes :